×

Suivre FIBA sur Facebook

12/06/2016
News
to read

Dumerc veut se qualifier en 3 matches

NANTES (Tournoi de Qualification Olympique féminin 2016) - La France débutera le Tournoi de Qualification Olympique féminin contre Cuba. La capitaine Céline Dumerc compte sur le soutien des supporters français.

Si les hôtes du TQO sont favorites pour remporter un ou deux matches de la première phase contre Cuba et la Nouvelle-Zélande, elles auront besoin d'une victoire supplémentaire en quart de finale pour voir Rio. Si elles s'inclinent, Dumerc et ses partenaires devront se battre pour la 5è place le 19 juin.

La meneuse de 33 ans, fer de lance des Bleues aux Jeux Olympiques de Londres, a répondu aux questions de FIBA.com.

Nous espérons que c'est le commencement du voyage vers les Jeux Olympiques. - Dumerc

FIBA.com: Il y a trois ans, la France accueillait l'EuroBasket féminin juste après avoir brillé à Londres. Les choses ne se sont pas passées comme prévu avec une défaite en finale contre l'Espagne. Nous voilà à Nantes et la France organise à nouveau un tournoi majeur. Dans quel état d'esprit se trouve l'équipe ?

Celine Dumerc: Premièrement, nous ne devrions pas rencontrer l'Espagne ici à Nantes, ce qui est une bonne chose. Plus sérieusement, c'est une compétition totalement différente. Notre but était d'être Champion d'Europe l'année dernière. Nous allons jouer ce tournoi étape par étape afin de se qualifier pour les Jeux. Nous espérons le faire en trois matches sans avoir à jouer celui pour la 5è place. Nous allons peut-être en jouer 3, 4 ou 5, mais ce n'est pas ce à quoi nous pensons.

En tant que joueuses, nous voulons tellement ce billet [pour Rio] parce que notre but, c'est les Jeux. - Dumerc

FIBA.com: Que pensez-vous de vos adversaires dans le Groupe A, la Nouvelle-Zélande et Cuba ?

Dumerc: Le staff technique a fait un gros travail de scouting sur ces équipes en regardant leurs championnats continentaux et leurs matches de préparation. On sait à quoi s'attendre. Mais le plus important sera de se concentrer sur nous et les respecter.
Il y a 12 équipes mais seulement 5 tickets pour Rio. Ca sera dur. On ne peut pas négliger nos adversaires. Nous allons jouer des équipes que nous n'avons pas l'habitude de voir parce qu'elles évoluent sur d'autres continents.

FIBA.com: A quel point voulez-vous ce ticket pour les Jeux Olympiques ?
Dumerc: On veut ce ticket tellement fort. En tant qu'hôte d'une telle compétition, on sait que la Fédération et les partenaires ont beaucoup investi. On ne veut pas décevoir nos supporters et le pays. En tant que joueuses, nous voulons tellement ce ticket [pour Rio] parce que notre but, c'est les Jeux.

FIBA.com: Ressentez-vous de la pression à réussir le TQO ?
Dumerc: Non pas vraiment. On ressent le besoin de donner du plaisir à nos fans. Nous sommes prêtes à tout pour atteindre notre but. Personnellement, je ne veux pas penser que les Jeux Olympiques sonneront la fin de ma carrière en bleu. Nous espérons que c'est le commencement du voyage vers les Jeux Olympiques.

FIBA