×

Suivre FIBA sur Facebook

15/09/2017
Review

Sénégal, Nigeria, Maroc et Tunisie joueront les demi-finales

TUNIS (FIBA AfroBasket 2017) - Le Sénégal a rappelé à tout le monde ses intentions vendredi en battant l'Angola 66-57 en quarts de finale du FIBA AfroBasket 2017, rejoignant ainsi le Nigeria, la Tunisie et le Maroc en demi-finales. 

 

Mené 38-34 à la mi-temps et avec un Gorgui Dieng jusque-là muet - il n'inscrira son premier tir de champ que lors du début du 3ème quart-temps - le Sénégal a su élever le niveau de son jeu quand cela comptait le plus pour prendre finalement la mesure de l'Angola pour la troisième fois consécutive dans l'histoire de la compétition. 

Louis Adams, Clevin Hannah et Maurice Ndour ont inscrit ensemble 31 points pour le Sénégal, tandis que Leonel Paulo a été le meilleur marqueur angolais avec 17 points.

"Félicitations au Sénégal, il a été plus fort," reconnaît l'intérieur de l'Angola Yanick Moreira auprès de FIBA.basketball.

"Nous devrons revoir ce qui n'a pas fonctionné, nous regrouper et garder nos têtes hautes. Carlos [Morais], Olimpio Cipriano et moi-même aurions pu faire mieux, mais nous serons de retour," note Moreira.

Dieng partage son sentiment à propos de cette victoire : "L'Angola est très adroit au tir, mais nous savions que son banc n'était pas très profond, alors nous en avons tiré profit dans le quatrième quart-temps."

Avec ce succès, le Sénégal atteint pour la troisième fois consécutive le dernier carré du tournoi. Il sera opposé vendredi en demi-finale au Nigeria, champion en titre.

Ce dernier a battu le Cameroun 106-91, avec notamment trois joueurs à plus de 20 points (Mbamalu Bryant, Ike Diogu et Ikechukwu Nwamu).

Contraint de rentrer au pays les mains vides, l'ailier camerounais Benoît Mbala se sera néanmoins illustré en inscrivant 32 points, meilleur total du tournoi.

 

Nwamu, auteur de l'une des plus belles actions de la compétition, précise : "Nous prenons les matches les uns après les autres et nous ne pensons qu'à la demi-finale de vendredi."

Évoluant devant 11'000 acquis à sa cause, la Tunisie a nettement battu la République démocratique du Congo 81-60, se qualifiant ainsi pour la seconde fois consécutive pour les demi-finales.

 

L'arrière de la Tunisie Makram Ben Romdhane a été énorme, terminant la partie avec 22 points et 14 rebonds, tandis qu'Evariste Shonganya, qui a récemment joué pour le club tunisien de Monastir, a cumulé 19 points et 9 rebonds pour les Congolais.

"C'était bizarre pour moi d'affronter la Tunisie, parce que certains de ses supporters me soutiennent d'habitude," explique l'ailier de 2.01m.

"Nous sommes entrés sur le terrain avec l'envie de gagner et d'atteindre les demi-finales. Mais la Tunisie a fait moins d'erreur et a profité de son expérience. Nous aurions adoré offrir ce succès à nos compatriotes, mais ce n'était pas notre jour."

Alors que les Congolais - dont c'était le retour au FIBA AfroBasket après une absence longue de dix ans - rentrent au pays, les Tunisiens se mesureront vendredi à des Marocains qui n'ont plus participé à une demi-finale du tournoi continental depuis 37 ans. Plus tôt dans la journée, ils ont en effet disposé de l'Égypte (66-62).

FIBA