×

Suivre FIBA sur Facebook

23 juillet
08 août, 2021
28/06/2020
News
to read

Pour Ginobili, Scola mérite d'arrêter sa carrière en portant le maillot de l'Argentine

BUENOS AIRES (Argentine) - Manu Ginobili estime que Luis Scola devrait représenter l'Argentine l'été prochain aux JO de Tokyo avant de mettre un terme à sa légendaire carrière en équipe nationale.

Scola, 40 ans, incarne année après année l'excellence et la détermination pour les fans de basket de son pays, où il fait partie des athlètes les plus appréciés. Il devait participer cet été aux JO, mais la pandémie de coronavirus a forcé le report de l'événement planétaire à l'été 2021.

L'an dernier en Chine, Scola a pris part à sa cinquième Coupe du Monde FIBA et il a été élu dans le "5 majeur" du tournoi

"Pour empêcher Scola de jouer aux JO, il faudrait lui tirer une balle dans la tête," lance Ginobili sur la chaîne de télévision argentine TN. "Surtout après tout ce qu'il a fait pour qualifier l'équipe."

En Chine l'an dernier, l'ailier-fort a été élu dans le "5 majeur" de la compétition. L'Argentine s'était hissée jusqu'en finale - perdue contre l'Espagne - et avait ainsi obtenu sa qualification automatique pour Tokyo. 

"Il mérite d'arrêter sa carrière en portant un maillot qui lui a amené autant de joie et pour lequel il a tant donné," dit Ginobili.

Ginobili et Scola ont évolué ensemble en sélection nationale. Ils sont montés à plusieurs reprises sur le podium, notamment en 2004, lorsque 'El Alma' avait conquis la médaille d'or olympique.

La dernière fois que les deux joueurs ont joué côte à côte, c'était il y a quatre ans aux JO de Rio de Janeiro. Ginobili et Andres Nocioni, autre joueur emblématique de l'Argentine, avaient pris leur retraite internationale à l'issue de cette compétition.

"IL MÉRITE D'ARRÊTER SA CARRIÈRE EN PORTANT UN MAILLOT QUI LUI A AMENÉ AUTANT DE JOIE ET POUR LEQUEL IL A TANT DONNÉ."


Ginobili a mis un terme à sa carrière professionnelle à l'issue de la saison 2017-18 avec l'unique équipe NBA pour laquelle il a joué, les San Antonio Spurs. Il était présent l'an passé en Chine pour assister aux brillantes performances de Scola, alors âgé de 39 ans, qui avaient valu aux Argentins de se qualifier pour la finale du tournoi mondial.

Scola s'est récemment exprimé au sujet de ses chances de participation aux JO de Tokyo.

"Je voulais devenir le premier basketteur (argentin) de l'histoire à prendre part à cinq Olympiades," avoue-t-il. "Mais tout cela semble désormais bien plus flou. Il faudra réévaluer la situation le moment venu.

"Je ne connais que deux modes - 100 % ou 0 %. Si je devais accepter de ne plus pouvoir donner le 100 %, alors j'arrêterais immédiatement."

Une des clés de la présence de Scola à Tokyo l'été prochain avec l'Argentine est la saison à venir. Le vétéran, qui évoluait à Olimpia Milano avant la suspension des matchs due à la pandémie, a plusieurs options.

Scola, Ginobili et leurs coéquipiers célébrant le triomphe olympique à Athènes

L'une d'elles est Pallacanestro Varese, un club coaché par Attilio Caja.

Caja a confié à Varesenews.it : "Nous serions très heureux d'avoir un joueur comme lui dans notre équipe. Il serait l'homme idéal pour guider et encadrer notre jeune groupe, pas seulement sur le terrain, mais en-dehors aussi. Son arrivée apporterait beaucoup de prestige à notre club."

Quoi qu'il arrive, que Scola joue ou pas, il se dit serein. Une fois sa carrière terminée, il sera satisfait.

"Je suis en paix avec moi-même," conclut-il. "Tout ce que je souhaitais réaliser au cours de ma carrière longue de 25 ans, je l'ai réalisé."

FIBA