×

Follow the World Cup on Facebook

20 novembre, 2017
26 février, 2019
01/11/2018
News
to read

Aminu veut que le Nigeria aborde les derniers matches avec détermination

PORTLAND (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - Le Nigeria est l'un des premiers pays à avoir obtenu sa qualification pour la Coupe du Monde FIBA 2019 en Chine, mais aux dires d'Al-Farouq Aminu, qui a joué un rôle prépondérant dans la récente série de victoires des D'Tigers, son pays reste toujours en quête de perfection.

Avec trois matches à jouer dans les Éliminatoires Zone Afrique - à l'occasion de la sixième et dernière fenêtre qualificative en février 2019 - les Nigérians affichent un remarquable bilan de 9-0 et ils feront l'été prochain leur retour dans une compétition à laquelle ils n'ont plus participé depuis 2006.  

Le meilleur moyen pour que le Nigeria atteigne son plein potentiel pour le tournoi mondial de 2019 est de finir les Éliminatoires avec la même mentalité que celle affichée jusqu'à présent, indique Aminu à FIBA.basketball.

"CES MATCHES SONT TRÈS IMPORTANTS. POURQUOI NE PAS CHERCHER À LES GAGNER LES TROIS ? NOUS VOULONS POURSUIVRE SUR NOTRE LANCÉE."- Aminu

"Ce n'est pas parce que nous avons déjà notre qualification en poche que nous n'allons pas aborder avec sérieux et application les derniers matches," souligne-t-il.

En février, le Nigeria affrontera la Côte d'Ivoire, la République centrafricaine (CAF) et le Sénégal. Malheuresement pour ces trois adversaires, Aminu et Cie entendent bien aller au bout de leur mission.

"Nous allons continuer à travailler et essayer d'optimiser notre potentiel, afin d'à la fois réaliser un bon tournoi en Chine et de construire au mieux le futur de notre équipe nationale," explique-t-il. "Ces matches sont très importants. Pourquoi ne pas chercher à les gagner les trois ? Nous voulons poursuivre sur notre lancée."

Même si le joueur de 28 ans se concentre actuellement sur sa saison NBA avec les Portland Trail Blazers, il n'oublie pas l'importance de représenter son pays, celui de ses ancêtres.

 
Ayant fait le mois passé un retour triomphal au sein d'une sélection nationale dans laquelle il n'avait plus évolué depuis 2015, Aminu se dit très impatient de participer à la compétition mondiale en Chine en 2019.

"Nous nous réjouissons d'avoir l'occasion de nous mesurer aux meilleures équipes du monde. C'est un moment que nous attendons tous avec impatience. Il reste encore pas mal de temps avant le début de la compétition, mais nous l'avons clairement à l'esprit et vivement qu'elle débute," dit l'ailier de 2.05m, auteur de 11.7 points, 6.3 rebonds, 3.7 assists et 2.3 ballons récupérés de moyenne lors des trois succès du Nigeria en septembre à Lagos.  

"LES FANS ÉTAIENT TRÈS BRUYANTS ET ILS NOUS ONT VRAIMENT SOUTENUS, NOUS NOUS DEVIONS DE GAGNER POUR LEUR MONTRER NOTRE NIVEAU ET LES REMERCIER DE LEUR SOUTIEN."- Aminu

Aminu n'a jamais non plus caché sa passion pour son équipe nationale.

"C'est tellement génial, j'adore," insiste-t-il. "Les fans (à Lagos) étaient très bruyants et ils nous ont vraiment soutenus, nous nous devions de gagner pour leur montrer notre niveau et les remercier de leur soutien.

"Nous avons pu sentir l'amour de nos compatriotes. Il est facile de comprendre qu'ils sont là pour nous et qu'ils le seront quoi qu'il arrive. Je suis extrêmement fier d'être Nigérian et de jouer en équipe nationale. Cela fait du bien de revenir à la maison pour défendre les intérêts de notre pays et partager ces moments avec nos fans.

"(Jouer pour le Nigeria) est l'une des choses les plus importantes de ma carrière, c'est évident," poursuit-il. "Je suis fier de représenter le Nigeria et j'aime énormément le sentiment que procure le port du maillot national. 

"Quand je fais quelque chose, j'essaie de le faire du mieux possible et je tiens à m'investir à 100 % dans la sélection nigériane. Je veux contribuer au développement du basketball non seulement au Nigeria, mais sur tout le continent africain.

"C'est bon de savoir que tu es suivi et perçu comme un exemple, une source d'inspiration pour les jeunes. Je cherche à leur démontrer que tout est possible."

Al-Farouq Aminu a aidé le Nigeria à décrocher son tout premier titre continental au FIBA AfroBasket 2015

Avec autant de Nigérians évoluant dans les meilleurs championnats du monde, Aminu - qui a pris part au Tournoi olympique 2012 à Londres - reconnaît que cette abondance de talent pourrait s'avérer très utile en Chine.

"Il y a de nombreux gars en Europe, dans les universités américaines et même quelques-uns en NBA avec des origines nigérianes. Peut-être un jour rejoindront-ils la sélection nationale," espère-t-il. "Nous avons le potentiel pour avoir du succès maintenant et dans le futur, nous allons tout entreprendre pour mettre sur pied la meilleure équipe possible."

Interrogé sur ses attentes en Chine en 2019, Aminu répond : "Je suis sûr que ce tournoi sera unique, puisque la Chine est un pays qui adore le basketball. Son amour pour notre sport sera palpable tout au long de la compétition.

"Notre objectif sera de réussir un bon tournoi et d'essayer de décrocher le meilleur résultat jamais obtenu par une équipe africaine dans une Coupe du Monde FIBA."

FIBA