×

Suivre FIBA sur Facebook

22 septembre
01 octobre, 2022
17/10/2021
News
to read

Griner vs Smith : duel entre amies à Sydney

PHOENIX (USA) - Brittney Griner et Alanna Smith sont coéquipières au sein de la franchise WNBA du Phoenix Mercury.

Mais en septembre prochain, les tapes amicales dans le dos laisseront la place à une lutte féroce sous les paniers à l'occasion de la Coupe du Monde Féminine FIBA 2022 à Sydney, dans le cadre de laquelle les USA de Griner se mesureront peut-être à l'Australie de Smith.

Ce ne sera pas une première, car les deux femmes se sont déjà affrontées lors de l'édition 2018 de la compétition mondiale disputée en Espagne. Griner sait parfaitement à quoi s'attendre en cas de confrontation entre les deux nations.

« Ce sont les plus dures avec et contre qui j'ai joué, leur intensité est d'un tout autre niveau », déclare la double championne du monde et double championne olympique au sujet des Australiennes.

Même si la combativité des Opals est connue de tous depuis de nombreuses années, peu sont les observateurs qui les voient capables de renverser les USA et de monter sur la plus haute marche du podium, une place que les Américaines occupent sans conteste depuis 15 ans d'invincibilité.

En effet, depuis la défaite 75-68 contre la Russie le 21 septembre 2006, à la Coupe du Monde Féminine FIBA au Brésil, la sélection américaine n'a plus perdu en compétition internationale, décrochant au passage trois titres mondiaux et quatre médailles d'or olympiques.

Cette année 2006 a aussi marqué l'apogée du basket féminin australien, puisque les Opals ont alors battu le Brésil en demi-finale, puis la Russie en finale.

Cet été aux JO de Tokyo 2020, les USA ont nettement dominé l'Australie (79-55).

Les Opals n'ont toutefois pas l'intention de se laisser impressionner par les USA l'année prochaine à domicile.

« Nous avons un groupe talentueux, avertit Smith, je crois vraiment en nos joueuses et je pense que nous avons le talent nécessaire pour battre les USA. »

« De plus, plusieurs d'entre nous ont déjà joué contre les Américaines, que ce soit en WNBA ou dans des tournois internationaux, nous avons donc acquis de l'expérience. Enfin, nous serons extrêmement motivées. Elles ne sont pas invincibles et nous serons prêtes à les défier. Nous tenons absolument à nous imposer, c'est notre but ultime. »

La première fois que Griner s'est mesurée aux Australiennes, c'était lors de la Coupe du Monde Féminine FIBA 2014 en Turquie. L'équipe de " Down Under" avait offert une belle résistance en demi-finale, revenant à 55-61 au début du dernier quart-temps. Les USA avaient finalement remporté le match 82-70.

« À chaque fois que nous nous affrontons, le spectacle est au rendez-vous, dit Griner, ce sont toujours des rencontres disputées. En plus chez elles, la confrontation s'annonce épique. Ça va être incroyable. »

Smith reconnaît que le fait d'évoluer à domicile sera un avantage pour les Opals.

« Jouer chez nous nous donne plus que jamais l'envie d'aller décrocher une place sur le podium, car nous jouerons devant notre public, à la maison. Nous souhaitons représenter notre pays au mieux. »

Et les Opals profiteront d'un autre avantage : leur équipement.

« Quand elles portent leur "body", c'est difficile de les attraper, rigole Griner, vous n'arrivez pas à les retenir, il n'y a pas de prises. Cela vous force à jouer plus propre. »

FIBA