09/06/2024
Africa
lire

Kampala prête pour le tournoi de qualification du Championnat d'Afrique U18 de la FIBA

 

KAMPALA (Ouganda) - Kampala accueillera le Championnat des moins de 18 ans de la Zone 5 de la FIBA Afrique.

Les jeunes Gazelles de l'Ouganda, l'équipe locale, ont déjà entamé une préparation intense en vue de l'événement à quatre équipes qui se déroulera du 9 au 14 juin à la Lugogo Indoor Arena, à Kampala.

Des échos de la capitale indiquent que les deux équipes ont déjà commencé leur entraînement non résidentiel.

Les filles sont placées sous la tutelle de l'entraîneur principal John Omondi, très expérimenté, qui sera assisté d'Andrew Tendo.

Omondi s'occupe de trois équipes, à savoir Stormers Women Basketball Club, Ndejje Angeles ainsi que l'équipe de Buddo Senior Secondary School.

Tendo est l'assistant tacticien de l'équipe nationale masculine senior - les Silverbacks et est également en charge de la meilleure équipe masculine ougandaise, City Oilers Basketball Club.

Tendo a entraîné l'Ouganda lors de la dernière fenêtre des qualifications pour la Coupe du monde de basket-ball FIBA 2023 à Luanda, en Angola.

Le duo dirigera les Gazelles juniors qui s'efforceront de se débarrasser de leurs adversaires du Kenya, du Rwanda et de la Tanzanie pour obtenir le seul billet de la région en jeu pour les Championnats d'Afrique U18 de la FIBA 2024 qui se tiendront à Pretoria, en Afrique du Sud, au mois d'août.

Pour atteindre cet objectif, elles s'appuieront certainement sur le sens tactique d'Omondi et de Tendo.

Elles compteront également sur le soutien de leurs insatiables supporters, qui ont toujours apporté l'énergie nécessaire lors des compétitions nationales.

Le Mali, l'Égypte, l'Angola, Madagascar et l'Afrique du Sud, pays hôte, sont déjà qualifiés pour la compétition.

Les vainqueurs de ce tournoi participeront à la Coupe du monde de basket-ball des moins de 19 ans de la FIBA en 2025.

Elles ont promis de rendre les Ougandais fiers, comme elles l'ont fait lors du dernier tournoi, qu'elles ont remporté. Rien ne les arrêtera dans leur marche vers une nouvelle participation continentale.

L'Ouganda a terminé quatrième du Championnat d'Afrique des moins de 16 ans de la FIBA 2021 au Caire, en Égypte.

Pour atteindre cet objectif, elles devront se défaire de leurs adversaires du Kenya, du Rwanda et de la Tanzanie pour obtenir l'unique billet de la région pour le Championnat d'Afrique U18 de la FIBA 2024, qui se tiendra en août en Afrique du Sud.

Et si l'on se fie à leur préparation, les filles sont prêtes à montrer leurs prouesses comme elles l'ont fait lors du dernier tournoi dont elles sont sorties vainqueurs. Rien ne les arrêtera dans leur marche vers une nouvelle sortie continentale.

"Nous nous préparons depuis l'année dernière avec des camps non résidentiels réguliers", a déclaré une source de Kampala à FIBA.Basketball.

Dans le but de préparer l'équipe pour le grand jour, les préparatifs se sont poursuivis cette année avec le début du camp résidentiel le 2 juin, avant les éliminatoires.

Les 15 joueuses sélectionnées pour le camp résidentiel sont mises à l'épreuve et la liste finale devrait être dévoilée quelques jours avant l'événement.

L'équipe de l'Ouganda

C'est la deuxième fois en deux ans que Kampala accueillera le tournoi régional junior qui permettra de découvrir les futurs talents.

L'équipe finale s'installera dans un camp résidentiel le 2 juin, avant les qualifications.

Mais la question qui reste sur les lèvres des Ougandais est la suivante : une autre Sylvia Nantongo émergera-t-elle au cours du spectacle ?

La joueuse centrale, qui a obtenu les titres de meilleure marqueuse et de MVP , a été la star incontestée pour son pays.

Lors du dernier championnat, l'Ouganda a remporté les éliminatoires avec 9 points et, malgré sa défaite contre le Rwanda, a réussi à remporter la couronne de la zone 5 et à se qualifier pour la phase finale.

Pour leur quatrième participation au Championnat d'Afrique féminin U18 de la FIBA, les Ougandaises tenteront de marquer les esprits et l'objectif est toujours de monter sur le podium.

FIBA