×

Suivre FIBA sur Facebook

24/12/2021
Africa
to read

Les faits marquants du basket africain en 2021

ABIDJAN (Côte d'Ivoire) - L'année qui est sur le point de s'achever n'a pas été simple pour le basket africain, mais elle a toutefois été très excitante. Alors que se profile 2022, nous avons choisi de passer en revue certains des moments les plus marquants de 2021.

FIBA AFROBASKET 2021

L'édition de cette année a vu le Nigeria - N° 1 sur le continent - prendre la 12e place finale et le Soudan du Sud, néophyte, se frayer un chemin jusqu'en quarts de finale du tournoi africain désormais quadriennal, qui a coïncidé avec le 60e anniversaire de la compétition. La Tunisie s'est imposée en finale contre la Côte d'Ivoire (78-75), à la Kigali Arena (Rwanda).

Ce qui a rendu cet événement regroupant 16 nations spécial, au-delà du fait qu'il s'est disputé en Afrique de l'Est pour la première fois depuis 1993 (au Kenya), ce sont les résultats surprenants et la découverte de nouveaux talents qu'il a réservés.

Peu de personnes avaient imaginé que la Côte d'Ivoire atteindrait la finale au vu de ses modestes prestations lors des deux éditions précédentes, mais les Ivoiriens, sous l'impulsion de l'excellent Matt Costello, se sont affirmés sur la scène continentale.

LE TRIPLÉ DU NIGERIA

Les "D'Tigress" du Nigeria ont une nouvelle fois démontré en septembre à Yaoundé (Cameroun) pourquoi elles sont les meilleures basketteuses d'Afrique, décrochant un troisième titre consécutif au FIBA Women's AfroBasket, une performance que seules les Sénégalaises ont réussi avant elles, dans les années 1970.

Après s'être imposé en finale contre le Sénégal en 2017 et en 2019, le Nigeria s'est montré bien supérieur au Mali, certes combatif. Les Nigérianes sont désormais sur une série de 18 victoires de suite sur le continent, leur dernière défaite remontant à la demi-finale perdue lors de l'édition 2015 de la compétition, à Yaoundé (Cameroun).

BASKETBALL AFRICA LEAGUE 

Après des années de planification et de préparation, la Basketball Africa League (BAL) a enfin pris son envol en mai à Kigali (Rwanda) en y réunissant 12 équipes.

Ligue professionnelle organisée par la FIBA et la NBA, la BAL a donné une nouvelle dimension à la compétition de clubs majeure d'Afrique. Au terme de dix jours d'action passionnants, Zamalek (Égypte) est devenue la première équipe à soulever le trophée réservé aux vainqueurs en s'imposant en finale 76-63 contre l'US Monastir (Tunisie) et toutes ses stars.

C'est le premier titre continental de Zamalek depuis le gain de la FIBA Africa Champions Cup en 1998. 

La BAL a récompensé les joueurs suivants :

Hakeem Olajuwon BAL MVP - Walter Hodge (Zamalek)

Dikembe Mutombo BAL Defensive Player of the Year - Anas Osama Mahmoud (Zamalek)

Manute Bol BAL Sportsmanship Award - Makrem Ben Romdhane (Monastir)

GUINÉE et SOUDAN DU SUD

La Guinée a fait sa réapparition au FIBA AfroBasket (0-3) en 2017 après 32 ans d'absence. Ses victoires contre l'Égypte et le Rwanda ont marqué les esprits et elles lui ont permis d'atteindre les quarts de finale. 

L'homme qui se cache derrière la montée en puissance de la Guinée est le technicien serbe Zeljko Zecevic, qui a coaché l'Égypte lors du FIBA AfroBasket 2009 en Libye. 

Le Soudan du Sud, pour sa part, n'aurait pas pu mieux réussir ses débuts dans la compétition continentale : plus récent pays africain, il est rentré au pays avec une belle 7e place finale grâce à un bilan de 3-2.

Est-il juste de désigner la Guinée et le Soudan du Sud comme les révélations du FIBA AfroBasket 2021 ? Très probablement. 

LE CAP-VERT ENTRE DANS LE TOP 10

Le succès 77-71 après prolongation du Cap-Vert contre l'Angola en ouverture du Groupe A a donné un signal fort. Sous l'impulsion de l'intérieur du Real Madrid Walter Tavares, omniprésent des deux côtés du terrain, le Cap-Vert s'est hissé jusqu'en demi-finales du tournoi, une première depuis 2007.

La plus belle victoire du Cap-Vert a eu lieu deux mois après la conclusion du FIBA AfroBasket 2021, lorsque le nouveau "FIBA World Ranking, présenté par Nike" a été publié : en effet, le Cap-Vert est entré dans le Top 10 d'Afrique, grapillant aussi 26 places (de 100e à 74e) au niveau mondial.

LE RETOUR SUR LE PODIUM DE LA CÔTE D'IVOIRE

Les Ivoiriens ont conclu les Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021 invaincus en six matchs, avec notamment deux succès contre le Cameroun au Cameroun, et ils ont débuté la phase finale de la compétition continentale avec un triomphe 88-70 contre le Kenya, en route vers une première participation à la finale depuis 2009.

Après des victoires contre le Kenya, le Mali, le Nigeria, la Guinée et le Sénégal, la Côte d'Ivoire a toutefois dû s'avouer vaincue en finale face à la Tunisie, meilleure équipe du continent (défaite 78-75).

Deux mois après avoir pris le second rang du FIBA AfroBasket 2021, la Côte d'Ivoire a surpris l'Angola chez lui 58-57 lors de son premier match des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2023.

LE KENYA RENVERSE L'ANGOLA

Tyler Ongwae est devenu depuis quelque temps incontournable au sein de la sélection nationale du Kenya. Il a d'abord joué un rôle déterminant pour aider la "Team Morans" à se qualifier pour la finale de la FIBA AfroCan 2019, poursuivant ensuite sur sa lancée. 

 

Dans le match importantissime des Éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021 contre l'Angola, Ongwae a inscrit au buzzer le panier de la victoire, offrant aux Kenyans et à leur coach Liz Mills un triomphe retentissant. 

Malgré la défaite le lendemain contre le Mozambique, ce succès face à l'Angola a permis au Kenya de se qualifier pour son premier FIBA AfroBasket depuis 1994.

FIBA