31/05/2024
Africa
lire

Le Cameroun prêt à revenir au Championnat d'Afrique U18 de la FIBA pour la première fois depuis longtemps

 

DOUALA (Cameroun) - Le Cameroun s'apprête à réaliser un parcours significatif aux Championnats d'Afrique FIBA U18 pour les équipes des masculine et féminine, ravivant ainsi les attentes en matière de basket-ball auprès des jeunes dans le pays.

Le pays d'Afrique centrale sera le seul représentant de la Zone 4 aux championnats d'Afrique FIBA U18 de 2024, qui se dérouleront en août en Afrique du Sud.

Cela fait 16 ans que le Cameroun a participé aux qualifications régionales pour le Championnat d'Afrique U18 de la FIBA en 2008, bien qu'il n'ait pas atteint la phase finale qui s'est déroulée à Alexandrie, en Égypte.

Le Cameroun a participé pour la dernière fois au Championnat d'Afrique des moins de 20 ans en 2004 et au Championnat d'Afrique des moins de 18 ans en 1994.

Quant à son équipe féminine des moins de 18 ans, elle n'a jamais participé à un événement de FIBA Afrique.

Il s'agit donc d'un moment crucial pour le Cameroun, qui cherche à asseoir sa place sur la scène continentale après une si longue absence.

Le championnat national des moins de 18 ans servira de base à la constitution des deux équipes nationales.

Pour s'assurer de disposer des meilleurs éléments possibles dans les équipes nationales respectives, un programme national a été mis en place, avec des techniciens qui repèrent et développent méticuleusement les jeunes talents.

"Notre championnat national des moins de 18 ans verra les meilleures équipes régionales s'affronter lors des playoffs. Mais l'identification et la détection des talents se font tout au long de l'année", explique Camille Njoh, secrétaire général de la Fédération camerounaise de basket-ball (FECABASKET), à FIBA.basketball.
 

Njoh a également insisté sur le fait que les équipes comporteront un mélange de joueurs qui sont déjà actifs au sein des équipes seniors locales. "C'est le cas pour les garçons et les filles, ce qui montre la qualité des joueurs", a-t-il ajouté.

L'anticipation est palpable alors que l'équipe camerounaise des moins de 18 ans se prépare à revenir sur la scène continentale. Après une si longue absence, le moment est venu de tester leurs compétences et de se faire une idée précise de leur position sur le continent.

"La participation au Championnat d'Afrique U18 de la FIBA représente beaucoup pour nous. Nous avons besoin que nos jeunes acquièrent une expérience internationale. Ils représentent la prochaine génération de joueurs camerounais, que nous ne voulons pas perdre. Ce tournoi est l'occasion pour eux de s'exprimer au niveau international et de se préparer pour l'avenir."

L'équipe masculine vise un retour en force face à certains des adversaires les plus redoutables du continent. Le Mali et l'Égypte, deux puissances du basket-ball africain chez les jeunes, représentent des défis de taille.

Mais Njoh est convaincu des chances de ses joueurs en Afrique du Sud. "Nous allons nous battre contre les meilleures équipes d'Afrique. Nous sommes des compétiteurs et nous n'allons pas là-bas pour faire de la figuration. Chaque situation de jeu est une leçon à retenir. Nous serons toujours en train d'apprendre", a-t-il souligné.

L'équipe féminine des moins de 18 ans du Cameroun sera confrontée à un autre défi, puisque les jeunes filles seront alignées pour la première fois.

C'est pourquoi la Fédération a l'intention de ne pas se contenter de participer, mais veut rivaliser avec les géants établis.

Le Mali, connu pour son jeu physique et sa discipline tactique, et l'Egypte, avec sa vitesse et sa précision, mettront l'équipe camerounaise à l'épreuve.

"L'objectif est le même pour toutes nos équipes car pour chacune d'entre elles, il s'agit d'une première expérience à ce niveau international. L'objectif est d'aller le plus loin possible dans cette compétition et d'acquérir de l'expérience. Mais encore une fois, quand on va dans une compétition, c'est pour gagner."

FIBA