12/06/2024
Africa
lire

Adekambi détaille le plan de développement du basket-ball togolais avec Samson Johnson, star de UConn, à ses côtés

 

LOME (Togo) - La Fédération togolaise de basket-ball s'apprête à lancer un programme national de développement dans le cadre d'un plan ambitieux visant à relever le niveau de la discipline à travers le pays.

Ayant pris ses fonctions en janvier 2022, Gina Adekambi est vue comme une lueur d'espoir qui fera évoluer le paysage et l'histoire du basket-ball togolais.

Elle a tenu une réunion avec les parties prenantes de la discipline en mai 2024, au cours de laquelle une approche systématique avec des objectifs à court, moyen et long terme a été adoptée.

L'ensemble des sports du pays a été largement affecté par l'épidémie de Covid-19 et avec le souhait du gouvernement de restaurer la situation, la réunion du mois dernier a permis de s'assurer que le basket-ball ferait partie des plans.

"La FNB-Togo est actuellement dans une phase de reprise des activités et de promotion du basket-ball sur l'ensemble du territoire national. Le sport a souffert du manque de motivation et d'intérêt de la part de la plupart des basketteurs togolais, bien avant la Covid-19", a déclaré Adekambi à FIBA.basketball.

Elle poursuit, "Les changements recherchés sont destinés à pousser l'adhésion à une nouvelle vision commune, en établissant un cadre inclusif propice au développement des clubs et à la professionnalisation du basket-ball et à faire en sorte que toutes les parties prenantes travaillent selon des valeurs telles que la solidarité, l'éthique, la transparence, une culture du progrès et de la résilience."

Adekambi déclare que la formation de toutes les parties concernées qui participent à l'écosystème du basket-ball, y compris les dirigeants, les entraîneurs, les officiels de match et les journalistes sportifs, est le premier objectif de la fédération, car c'est le socle de la croissance.

"Nous le ferons tout en commençant à développer le sport à la base. Cela conduira éventuellement à la formation et à la modernisation des clubs locaux, ce qui s'inscrira parfaitement dans les plans de la fédération visant à développer les infrastructures tout en fournissant les outils nécessaires à l'expansion du sport à court terme", a-t-elle poursuivi.

Pour moderniser le sport, les acteurs togolais ont appelé à l'adoption d'une structure pyramidale pour un meilleur développement des clubs.

En outre, les licences des clubs devraient être numérisées et il est question de réviser la constitution pour qu'elle aille de pair avec les changements convenus.

Alors que le plan élaboré par Adekambi est prêt à démarrer immédiatement, la fédération, dans l'espoir d'atteindre les objectifs à court terme, a indiqué qu'une ligue nationale serait introduite l'année prochaine.

"Le plan consiste à reprendre le championnat par étapes, avec une ligue A d'élite au niveau national et une ligue B au niveau régional au cours des deux prochaines années. La deuxième phase consistera à introduire une ligue nationale semi-professionnelle et une ligue nationale amateur."

"Cela nous permettra, à terme, d'être compétitifs sur la scène internationale au niveau des clubs et au niveau national, tout en nous présentant comme des hôtes éventuels pour ces événements internationaux, avec les infrastructures adéquates", a expliqué Adekambi.

 

La patronne de la fédération affirme que les changements misent sur le nouvel enthousiasme créé au sein de la jeunesse togolaise par la volonté des autorités politiques de professionnaliser le sport dans son ensemble.

"Le développement de plusieurs centres de formation de basket-ball, l'émergence de l'Académie des Hirondelles du Togo sur la scène internationale, la possibilité pour certains jeunes Togolais de jouer au basket-ball de haut niveau comme Samson Johnson, double champion NCAA avec l'Université du Connecticut aux Etats-Unis, sont quelques-uns des fondements sur lesquels nous misons pour que cela fonctionne."

Cette nouvelle dynamique du basket togolais reflète également la détermination de nos joueurs à s'affirmer à travers leur sport favori et à améliorer la position du basket togolais sur la scène africaine", a-t-elle conclu.

FIBA