×

Suivre FIBA sur Facebook

06/07/2017
News
to read

Lonlack veut amener la Cameroun à la Coupe du Monde FIBA 2018

BERTOUA (FIBA Women's AfroBasket 2017) - Ramses Lonlack a été phénoménale pour le Cameroun ces dernières années, mais elle reconnaît qu'il manque encore quelque chose à son équipe nationale pour intégrer l'élite mondiale.

Finaliste du FIBA Women's AfroBasket 2015 qu'il organisait, le Cameroun est devenu une des nations fortes du continent.

Et le plus grand crédit en revient à un groupe de joueuses emmenées par Lonlack, une arrière électrisante et sans crainte, qui misent gros sur le FIBA Women's AfroBasket 2017 qui aura lieu au Mali du 18 au 27 août.

"Dans ce tournoi, tout est possible. L'AfroBasket a grandi et la compétition est de plus en plus dure. Le Cameroun sera prêt à se battre pour obtenir un des deux billets pour la Coupe du Monde." - Lonlack

Meilleure marqueuse de son pays lors du FIBA Women's Olympic Qualifying Tournament (WOQT) de l'été passé, Lonlack - qui est devenue l'année d'avant la meilleure marqueuse camerounaise de tous les temps - incarne le basketball féminin camerounais.

Rien de surprenant à ce que les clubs européens lui aient fait les yeux doux. L'ancienne joueuse de la Memphis University a d'abord rejoint le championnat espagnol de seconde division dans le club d'Instituto de Fertilidad Air Europa (2015-2016) avant de signer dans le club portugais de Quinta dos Lombos (2016-2017).


Ramses Lonlack (deuxième depuis la droite) faisait partie du "5 majeur" du FIBA Women's AfroBasket 2015

Quelle est la prochaine étape pour Lonlack ? FIBA.basketball lui a posé la question. 

"Retourner en Espagne [pour disputer la FIBA Women's Basketball World Cup 2018] est mon but ultime. L'idée de jouer en Espagne, devant autant de monde, est toujours excitante," explique-t-elle.

Le Cameroun devra avoir du succès dans le Groupe A du FIBA Women's AfroBasket 2017 qu'elle partage avec le Mali, l'Angola, la Tunisie et la Côte d'Ivoire s'il entend pouvoir rêver de décrocher un des deux billets qualificatifs réservés au continent africain pour Spain 2018.

"Dans ce tournoi, tout est possible," note Lonlack. "L'AfroBasket a grandi et la compétition est de plus en plus dure. Le Cameroun sera prêt à se battre pour obtenir un des deux billets pour la Coupe du Monde." 

"Le Groupe A sera compliqué. Le Mali joue à domicile. L'Angola sera plus forte que jamais, la Tunisie progresse d'année en année. Il reste encore à définir quelle sera la dernière équipe du groupe (wild card), mais il n'y aura de toute façon aucun match facile dans ce tournoi," avertit la native de Bertoua.

Lonlack poursuit en expliquant ce que cela signifie pour elle de représenter son pays à l'échelle mondiale.

"Porter le maillot de l'équipe nationale du Cameroun engendre plus que de la pression. [Une] pression que je gérerai comme je l'ai fait en 2013 et 2015," dit la joueuse de 28 ans. "C'est très important pour moi d'être régulière, d'endosser le rôle de leader que le Cameroun et mes coéquipières veulent que je prenne. Représenter mon pays est toujours un honneur. Je porte ces couleurs avec fierté et respect."

FIBA