×

Suivre FIBA sur Facebook

07/09/2021
Americas
to read

Sergio Hernandez prend congé de l'équipe d'Argentine

MIAMI (USA) - La fédération argentine de basketball (CABB) et Sergio Hernandez ont annoncé que celui-ci se retirait du poste de coach de la sélection nationale d'Argentine, avec laquelle il a encore participé récemment aux JO de Tokyo 2020.

Hernandez a passé 12 ans à la tête de l'équipe argentine senior (2005-2010 et 2015-2021) et un comme assistant (2012). Il laisse derrière lui un formidable héritage, entre la "Génération dorée" et l'équipe actuelle.

« Je pars heureux et serein. J'ai pris beaucoup de plaisir, mais toutes les bonnes choses ont une fin. Je pense vraiment que le moment est venu pour moi de laisser ma place à quelqu'un d'autre. Je n'ai pas vraiment de raisons de quitter la sélection nationale, mais j'ai toujours eu un instinct pour savoir quand arrêter et commencer quelque chose de nouveau... Aujourd'hui, j'ai le sentiment qu'il me faut emprunter un autre chemin et qu'un nouveau coach doit me succéder », dit Hernandez à la CABB.

Ver esta publicación en Instagram

Una publicación compartida por CAB (@cabboficial)

 

Dans sa première saison avec l'Albiceleste, Hernandez a obtenu un 4e rang à la Coupe du Monde FIBA 2006, puis il a conquis la médaille de bronze des JO de Beijing en 2008. Ensuite, lors de son second passage à la tête des Argentins, il a qualifié son pays pour les JO de Rio 2016. En 2019, il a gagné la médaille d'or aux Jeux panaméricains à Lima (Pérou) et pris une formidable seconde place à la Coupe du Monde FIBA 2019.

Il a dirigé l'Argentine dans 116 matchs officiels, soit le record de l'équipe nationale, et il affiche le meilleur pourcentage de victoires-défaites (72.4%), avec un bilan de 84-32.

Celui qui est surnommé "Oveja" (le mouton) précise toutefois vouloir rester à disposition de la CABB et de la sélection nationale.

« Il n'y a rien de dramatique, car ce qui est important ici, c'est l'équipe nationale. Elle n'appartient à personne. En fait si, à tout le monde, et c'est ce sentiment qui doit prédominer. Nous voulons tous faire en sorte que l'équipe de basket d'Argentine prospère. Je quitte le poste de coach de la sélection nationale, mais je vais poursuivre dans un autre rôle. Je ne l'abandonne pas. Je vais continuer à m'investir pour elle d'une autre manière. Nous disposons heureusement d'excellents coachs et je serai disponible pour celui qui reprendra ma place, afin qu'il puisse avoir les outils et la base nécessaires pour prendre idéalement ses fonctions. »

Des figures emblématiques du basket argentin, notamment Luis Scola et Andrés Nocioni, ont exprimé leur reconnaissance et leur très grand respect pour leur coach, après les nombreuses années passées ensemble à défendre le maillot blanc et bleu.

« Le meilleur de tous les temps s'en va. D'une manière ou d'une autre, tu reviendras en temps voulu. En attendant, tu vas continuer à briller, où que tu ailles. Merci, coach. » a tweeté Scola.

« Un vrai boss. Merci Sergio. Tant d'années consacrées à nous maintenir au sommet. Tu sors par la grande porte. Le basket argentin te doit une "standing ovation" », a écrit Nocioni.

L'Argentine va immédiatement commencer ses recherches pour lui trouver un successeur. En effet, la première fenêtre des Éliminatoires Zone Amériques de la Coupe du Monde FIBA 2023 aura déjà lieu en novembre.

« Nous serons toujours reconnaissants envers Sergio pour son colossal travail... Un nouveau défi s'offre à lui et à nous maintenant, afin de garder la place du basket argentin au sein de l'élite mondiale. » conclut Fabián Borro, président de la CABB.

FIBA