×
08 - 11
February 2024
10/02/2024
Game Report
lire

La Belgique se qualifie pour Paris grâce à sa large victoire contre le Sénégal (97-66)

ANVERS (Belgique) - Une nouvelle fois soutenue par un très nombreux et bruyant public (7 000 spectateurs), la Belgique a assuré sa qualification pour les JO de Paris 2024 en s’imposant nettement face au Sénégal (97-66).

 

 

Il est à noter qu’encore plus de spectateurs sont attendus pour l’ultime rencontre de ce TQOF dimanche contre le Nigeria.

 

N’ayant fait ses débuts olympiques qu’à l’occasion des JO de Tokyo 2020, la Belgique participera ainsi à une deuxième olympiade consécutive, avec comme objectif de faire mieux que la 7e place obtenue au Japon. Les Cats s’étaient inclinées en quarts de finale face au Japon, dans ce qui reste l’un des plus beaux matchs de l’histoire du basket féminin.

Le tournant : le Sénégal s’est accroché en première mi-temps, mais la Belgique est revenue avec de bien meilleures intentions au retour des vestiaires. Elle a immédiatement marqué un partiel de 21-6 pour sceller définitivement l’issue de cette partie.


TCL Player of the Game :
Emma Meesseman a une nouvelle fois répondu présente quand son pays comptait sur elle. Avec la qualification pour le Tournoi Olympique Féminin de Paris 2024 en ligne de mire, elle a été formidable avec 32 points, et notamment un 13/18 aux tirs, tout en cumulant 7 rebonds, 2 assists et 2 ballons récupérés. 

En chiffre : les Belges ont totalisé 34 assists : quel performance collective !

À retenir : il était évident que la cruelle défaite de la veille contre les USA allait laisser des traces et l’entame de match l’a confirmé. La Belgique a toutefois su passer outre ce revers et imposer son rythme au Sénégal, incapable de rivaliser avec une sélection d’une telle qualité.

Meesseman a montré la voie à suivre, mais elle a été bien épaulée par la distributrice Julie Allemand, de retour de blessure pour distiller 14 assists.

Les Africaines peuvent être fières de leurs deux premiers quart-temps, mais la seconde mi-temps a mis au jour tout l’écart qui les sépare actuellement des championnes d’Europe en titre.


FIBA