×
04 - 09
July 2016
09/07/2016
News
Lire

Casiano sait qu'il pourra compter sur 12 guerriers

BELGRADE (2016 FIBA Olympic Qualifying Tournaments) – Le coach du Porto Rico Eddie Casiano était encore un joueur de l'équipe nationale lorsque ce pays a participé pour la dernière fois à des JO, à Athènes en 2004.

"Je sais que nous avons 12 guerriers qui sont de nouveau prêts à tout laisser sur le terrain." - Casiano

Cassiano est à 40 minutes de retourner aux JO, mais cette fois comme entraîneur. La situation est identique pour le coach adverse, Aleksandar Djordjevic.

Mais comme l'a souligné le coach du Porto Rico auprès de FIBA.com, la simple idée de battre la Serbie et de se qualifier pour les JO de Rio 2016 va bien plus loin que ses propres aspirations olympiques.

FIBA.com : Votre équipe n'a cessé de se bonifier au cours du tournoi. Verrons-nous le meilleur samedi, au point que l'issue du match sera différente de celle de lundi contre la Serbie (défaite 87-81) ?
Casiano: Il ne reste plus que 24 heures. Nous saurons bientôt si nous étions assez forts, mais une chose est sûre, je sais que nous avons 12 guerriers qui sont de nouveau prêts à tout laisser sur le terrain. Lors de notre premier match contre la Serbie, nous avions perdu 21 ballons. Dans la demi-finale, nous sommes parvenus à limiter les pertes de balles à 5. Nous allons essayer de rectifier les choses, nous donnerons notre meilleur et, à partir de là, tout est possible en basket. S'il n'y avait aucun doute sur l'issue du match, cela ne servirait à rien de le jouer. À nous de saisir cette opportunité de faire mieux.

"Nous essayons de remonter la pente et de retrouver la place qui était la nôtre avant." - Casiano

FIBA.com : Êtes-vous inquiet d'avoir à enchaîner deux matches de suite, sachant que vos joueurs sont un peu plus âgés que les Serbes ?
Casiano: Ce n'est pas optimal, mais je ne suis pas en souci. C'est le dernier match. J'ai pu faire jouer tout le monde en demi-finale. Le seul qui a passé plus de 30 minutes sur le terrain était Barea. Six joueurs ont marqué 10 points ou plus. Nous devrions avoir récupéré et les gars sur le banc sont prêts.

FIBA.com : Vous avez participé aux JO comme joueur. Qu'est-ce que ça signifie pour vous d'y aller en tant que coach ?
Casiano: Ça voudrait surtout dire beaucoup pour tout le monde, en particulier pour ce groupe de basketteurs qui a vécu pas mal de choses ces 5-6 dernières années. Nous n'avons pas été très performants lors des récentes compétitions. Nous essayons de remonter la pente et de retrouver la place qui était la nôtre avant. Cela serait une grande réussite pour tous.

FIBA