×
06 - 20
August 2016
10/07/2016
News
Lire

Le Japon bien trop fort pour le Sénégal

TOKYO (2016 Rio Olympics) - Samedi, le Japon a achevé une série de trois matches amicaux contre le Sénégal, aussi en préparation pour les JO, en infligeant une véritable correction aux Africaines, 84-38, à Tokyo.

Bien que le Sénégal a offert une belle résistance mardi (défaite 81-71) et a essayé de s'accrocher vendredi (défaite 83-54), le dernier match sans Astou Traoré, qui avait la meilleure moyenne de points (17) de son équipe au cours des deux premiers matches, s'est avéré être celui de trop pour les championnes d'Afrique.

Lors des 2ème et 3ème matches, nous avons joué plus vite. C'est le style que nous voulons imposer, y compris aux JO." - Utsumi

Les championnes du FIBA Asia 2015 ont été emmenées par l'ailière Maki Takada, 14 points, bien assistée par l'intérieure Yuka Mamiya et ses 12 points et 8 rebonds.

La MVP du dernier AfroBasket Aya Traore et Maimouna Diarra ont inscrit 8 points chacune, mais ce n'était de loin pas suffisant pour éviter un bilan de 0-3 à la fin de ce voyage en Extrême-Orient.

Ces trois matches, a admis Mamiya, ont donné un bel aperçu des capacités de l'équipe japonaise, même si la formation était privée de sa meilleure arme offensive Ramu Tokashiki. Cette dernière devrait rejoindre ses coéquipières courant juillet, une fois ses engagements en WNBA terminés.

“Aux JO, il n'y a que les joueuses sur le terrain qui peuvent influencer le cours des choses,” dit Mamiya. “Donc si tu as des problèmes et que tu n'as pas de réussite, tu dois être capable de faire les ajustements toute seule. Je pense que cette série de matches nous a aussi permis d'entraîner ça.”

 

Au moment d'analyser ces trois rencontres, le coach du Japon Tomohide Utsumi reconnaît: “Lors des 2ème et 3ème matches, nous avons joué plus vite. C'est le style que nous voulons imposer, y compris aux JO.”

S'exprimant auprès de FIBA.com, Traoré, qui n'a pas joué le dernier match pour reposer ses genoux, a décrit le Japon comme "une très bonne équipe, très bien équilibrée."

"Je crois qu'elles évoluent ensemble depuis longtemps, et c'est une de leurs forces."

Quant aux performances du Sénégal à Tokyo, la joueuse de 35 ans souligne : "il est encore trop tôt dans la préparation pour vraiment évaluer où nous en sommes. Cela ne fait que trois semaines que nous avons commencé. Mais nous serons prêtes pour les JO."

Les protégées de Moustapha Gaye reprendront les entraînements dans la capitale Dakar avant de se rendre en Italie et en Serbie plus tard dans le mois.

Avant d'aller à Rio, où elles partagent le Groupe A avec la France, le Brésil, l'Australie, la Biélorussie et la Turquie, les Japonaises prendront part à un camp d'entraînement en Argentine.

FIBA