×
08 - 16
July 2023
14/07/2023
Game Report
Lire

L'Angola éliminé de la course au titre à la FIBA AfroCan 2023, le Rwanda passe au tour suivant

 

LUANDA (Angola) - Le Rwanda s'est qualifié pour les demi-finales de la FIBA AfroCan 2023 grâce à une victoire à l'arrachée 73-63 sur le pays hôte, l'Angola.

Les hôtes échouent ainsi dans leur quête d'un premier titre AfroCan, tandis que le Rwanda peut se permettre de rêver à une place historique sur le podium.

C'était un match à gagner pour les Angolais, qui ont été surclassés par le Rwanda en début de match.

Le Rwanda a atteint la mi-temps avec six points d'avance (38-32).

Jean Jacques Nshobozwabyosenumukiza à la poursuite de Miguel Maconda

Il a fallu toute la concentration et l'envie de l'Angola, porté par son public, pour revenir définitivement dans le match dans le troisième quart-temps.

Mais la détermination du Rwanda en fin de match, couplée aux erreurs offensives de l'Angola, a ouvert une brèche pour l'équipe entraînée par Yves Murenzi.

Le Rwanda va maintenant affronter la Côte d'Ivoire dans une double confrontation, avec l'espoir déclaré de décrocher enfin un billet pour la finale de l'AfroCan ce dimanche.

LE TOURNANT DU MATCH : Glofate Buiamba a consolidé la mainmise de l'Angola sur le match en marquant le lancer franc qui a ramené les Angolais à égalité avec le Rwanda dans le troisième quart-temps (47-47). Et c'est Emanuel Sebastiao qui a donné l'avantage aux Lusophones à 3'28 de la fin du quart-temps.

Cependant, loin de baisser les bras, le Rwanda s'est repris pour s'accrocher aux talons de l'Angola (61-60), ne laissant que très peu de marge de manœuvre aux locaux.


 Ntore Habimana

Mais dans un nouvel élan offensif, le Rwanda a repris l'avantage (68-63), puis l'a porté à 71-63 à 51 secondes de la fin, grâce à Jean-Jacques Nshobozwabyosenumikiza, qui a marqué deux fois, coup sur coup, de la ligne des trois points pour donner l'avantage à son équipe.

LES STATS NE MENTENT PAS : Le Rwanda a compris que la victoire passait par une meilleure présence aux rebonds. Et c'est exactement ce qu'ils ont fait, avec 28 rebonds offensifs et 22 rebonds défensifs. Dans le même ordre d'idées, ils ont marqué 13 des 17 tirs qui leur ont été accordés.

L'Angola, en revanche, n'a pu marquer que 10 de ses 24 lancers francs et n'a pris que 45 rebonds.

Le Rwanda a profité des nombreux ballons perdus (22) pour marquer 21 points ! De quoi faire la différence dans le match.


Jean-Jacques Nshobozwabyosenumikiza

HÉROS : Ntore Habimana a réalisé une autre performance XXL, marquant 14 points pour aider le Rwanda à tenir l'Angola, tandis que deux Angolais, Braz Macachi et Keneth Manuel, ont chacun passé 10 points à la défense rwandaise.

Mais le véritable héros a été Nshobozwabyosenumikiza. Avec une série de 7-0 dans les dernières secondes du match et 22 points à son actif, le meneur de jeu rwandais a fait la différence et offert à son pays une qualification historique.

ILS ONT DIT : "Nous sommes venus à ce tournoi avec l'envie de gagner, mais nous avons mal commencé avec deux défaites. Nous nous sommes réorganisés et ils ont corrigé leurs erreurs lors du match de qualification et des quarts de finale. Maintenant, nous allons affronter la Côte d'Ivoire, qui a battu la Tunisie. C'est donc une bonne équipe. Maintenant, nous allons nous concentrer sur nos projets pour aller encore plus loin". Yves Murenzi, sélectionneur du Rwanda.

"Je suis très heureux de jouer pour mon pays. Nous avons respecté les consignes qui étaient d'éviter tout turn-over. Et le résultat est là." - Jean-Jacques Nshobozwabyosenumikiza, arrière du Rwanda.

FIBA