×
08 - 16
July 2023
10/07/2023
Game Report
Lire

Le Gabon surprend le Kenya et relance sa campagne à l'AfroCan

 

LUANDA (Angola) - Le Gabon a surpris le Kenya, médaillé d'argent de la FIBA AfroCan 2019, 66-63, lundi à Luanda, pour relancer sa campagne de la FIBA AfroCan 2023.

Le Gabon avait désespérément besoin de rebondir après sa défaite contre la Côte d'Ivoire dans le premier match du groupe A samedi.

Ils l'ont fait avec grâce et style, en revenant de l'arrière pour créer la première surprise du tournoi jusqu'à présent.

Le Gabon n'a jamais vraiment laissé le Kenya prendre une large avance, se contentant de faire le nécessaire pour rester le plus près possible de son adversaire.

Emmenée par Farrel-Drexler Dimidimba et Lerry Rostand Essono Mve, l'équipe gabonaise a patiemment attendu son heure pour briller et surpasser l'un des prétendants au titre.

Le Kenya a bien tenté de revenir dans le match, mais ses nombreuses tentatives se sont heurtées à une défense solide et organisée.

LE TOURNANT DU MATCH : Après avoir couru après le score pendant la majeure partie de la première mi-temps, le Gabon a finalement égalisé à 37-37 dans le troisième quart-temps.

Andy Paul Darel Ndoh-Mapangou a été l'homme qui a rendu cela possible en convertissant deux lancers francs.

A partir de ce moment, les Gabonais sont passés en mode commando et les points n'ont cessé d'affluer sous la menace du Kenya.

Le Kenya restant à courte distance, le Gabon a dû se battre, ce qu'il a fait grâce à une merveilleuse série de 30 rebonds défensifs.

Bien que le Kenya ait pris plus de rebonds que son adversaire (48-37), les rebonds défensifs valaient leur pesant d'or, car ils étaient plus que suffisants pour repousser l'offensive du Kenya.

HÉROS : Après avoir perdu son premier match aux mains de la Côte d'Ivoire samedi, le Gabon a dû revoir toute sa stratégie de jeu pour son deuxième match.


Lerry Rostand Essono Mve

Farrel-Drexler Dimidimba et Lerry Rostand Essono Mve ont été les principaux artisans du succès du Gabon sur les médaillés d'argent de 2019. Ils ont marqué 17 points chacun, ajoutant 7 et 4 rebonds à leur actif respectif.

LES STATS NE MENTENT PAS : Limiter les prouesses offensives du Kenya a été un plan de jeu magistral de la part des Gabonais. Derrick Ogechi et Eugene Adera ont été les seuls Kenyans à marquer à deux chiffres, terminant avec 16 et 12 points, respectivement.

Contrairement au Kenya qui n'a réussi que 3 de ses 23 tentatives à trois points, le Gabon a été plus efficace en réussissant 4 fois sur 13 derrière la ligne à trois points.


Tom Bush Wamukota n'a pas pu aider le Kenya à revenir dans le match

Sur le plan défensif, le Gabon a été à la hauteur, Gaius Mervin Mewourou M'Ella ayant réussi à bloquer deux des tirs du Gabon.

CONCLUSION : Le Gabon a connu une campagne de qualification prometteuse et a montré qu'il ne plaisantait pas en battant une équipe du Kenya qui visait à reproduire son parcours réussi à AfroCan il y a quatre ans.

Il s'agit d'un triomphe important pour le Gabon, dont la dernière participation à une compétition continentale remonte à 2015.

Le principal enseignement de ce match est que les Kenyans ont peut-être tiré une leçon précieuse de cette défaite. Aucune équipe ne peut être sous-estimée à FIBA AfroCan.

ILS ONT DIT : "Notre défaite lors du match précédent nous a affectés à bien des égards et nous ne voulions pas l'admettre. Mais cette victoire, en particulier contre le Kenya, médaillé d'argent de 2019, est tout à fait spéciale. Nous avons été un peu fébriles en première mi-temps, mais nous sommes finalement revenus en deuxième mi-temps. Nous avons décidé de nous accrocher à toutes les possibilités. Maintenant que nous sommes dans la course, nous sommes plus à l'aise. Nous allons prendre les choses étape par étape. Chaque équipe ici est un prétendant au titre et nous devons être prudents lors de nos matches". - Lerry Rostand Essono Mve, capitaine de l'équipe du Gabon.

FIBA