×
08 - 16
July 2023
13/07/2023
Game Report
Lire

La Côte d'Ivoire surprend la Tunisie et se qualifie pour les demi-finales après une fin de match haletante

 

LUANDA (Angola) - La Côte d'Ivoire a décroché son billet pour les demi-finales de FIBA AfroCan 2023 grâce à une courte victoire 69-66 sur la Tunisie jeudi.

Les Ivoiriens rejoignent ainsi le Maroc et la RD Congo en demi-finale et sauront s'ils affronteront l'Angola ou le Rwanda pour une place en finale.

La Côte d'Ivoire a dû faire preuve de cran et de sang-froid pour arracher la victoire, car la Tunisie s'est accrochée à son adversaire sans jamais pouvoir le déloger de la tête du classement.

Il aura toutefois fallu les efforts conjugués de Mike Fofana (19 points), Lionel Kouadio (10 points) et l'apport du banc ivoirien pour voir les Eléphants s'imposer face à l'un des favoris du tournoi.


Lionel Kouadio 

Mais la Tunisie a su répondre aux arguments de la Côte d'Ivoire par l'intermédiaire d'Oussama Marnaoui, auteur de 18 points et de 4 rebonds, ce qui n'a pas suffi aux Ivoiriens pour échouer dans leur entreprise.

LE TOURNANT DU MATCH : La Côte d'Ivoire a pris un départ canon, laissant la Tunisie sonnée et sans réaction, du moins pour un temps.

Menant 16-8 à la fin du premier quart-temps, elle ne sera rattrapée qu'en fin de troisième quart-temps, lorsque la Tunisie revient à 54-50 pour remporter le quart-temps 24-15.

Au début du quatrième quart-temps, la Tunisie est revenue dans le match (54-54) et a fait vaciller ses adversaires.

Mais les Ivoiriens ont su résister, en appliquant une défense totale, avec 23 rebonds défensifs, alors que la Tunisie termine tout de même avec le meilleur total (52, dont 34 rebonds défensifs).

Après un début de tournoi prometteur avec un score de 2-0, la Tunisie s'est inclinée au plus mauvais moment de l'épreuve

LES STATS NE MENTENT PAS : Malgré la défaite, le banc tunisien a réalisé une performance plus que correcte avec 44 points, contre seulement 23 pour la Côte d'Ivoire.

Mais ce sont les Eléphants qui ont le plus profité des breaks, marquant 26 points en transition. Ils ont également profité des balles perdues par la Tunisie, marquant 20 points dans un effort collectif.

La Tunisie a fait un excellent travail au niveau des rebonds, terminant avec un total de 52, tandis que la Côte d'Ivoire a terminé loin derrière avec seulement 32.

HÉROS : Lorsque les deux équipes se sont essoufflées, passant plus de trois minutes sans marquer au début du 4ème quart-temps, c'est Lionel Kouadio qui s'est élevé un peu plus haut que tout le monde pour débloquer la situation. Son geste a inspiré ses coéquipiers puisque Mike Fofana a redonné cinq points d'avance à son équipe dans la foulée (59-54).


Siré Dieng

Ulrich Kra a été l'homme qui a mis la Côte d'Ivoire à l'abri à 33 secondes de la fin, grâce à ses deux lancers réussis. Sire Dieng a marqué les deux derniers lancers francs pour sceller la victoire de la Côte d'Ivoire.

CONCLUSION : La Côte d'Ivoire a mieux géré son match. Considérés comme des outsiders avant le coup d'envoi, les Ivoiriens ont très bien réagi à l'adversité et ont su trouver les arguments nécessaires pour contenir un adversaire qui n'a pas fait feu de tout bois.

Cependant, il faudra peut-être travailler un peu plus sur les lancers francs (14/25 réussis) et les tirs à trois points (9/32 réussis) pour éviter une mauvaise surprise en demi-finale.

ILS ONT DIT : "On ne s'attendait pas à ce que nous gagnions, nous sommes venus en tant qu'outsiders et cela nous convenait parfaitement. En regardant le match, il y a très peu de choses qui n'ont pas fonctionné. Je dirais même que tout s'est déroulé comme prévu. Nous avions confiance en nos qualités. Même lorsque la Tunisie est revenue, nous sommes restés sereins car nous nous étions préparés en amont. Maintenant, nous nous projetons sur le prochain match et nous nous concentrons sur notre prochain objectif". Loukou Oka, capitaine de l'équipe de Côte d'Ivoire.