×

Suivre FIBA sur Facebook

08/07/2018
News
to read

Plus de 600 coaches présents pour écouter les conseils d'Hernandez, Pesic et Showalter

SANTA FE (FIBA U17 Basketball World Cup 2018) - Quelque 600 coaches venus de quatre pays d'Amérique latine ont participé au 'Coaches Clinic' de la Coupe du Monde U17 FIBA 2018, profitant des conseils éclairés de coaches d'élite comme Sergio Hernandez,  Svetislav Pesic et Don Showalter.

La fédération argentine de basketball (CABB) et la 'National School of Basketball Coaches of Argentina (ENEBA)' ont accueilli des coaches féminins et masculins d'Argentine, du Pérou, du Chili et du Mexique à la salle CILSA de Santa Fe les jours des quarts de finale et des demi-finales. 

"C'est très, très important. Quand je parlais avec les coaches, je sentais beaucoup d'admiration de la part des plus jeunes," commente l'expérimenté coach de l'équipe nationale d'Argentine Hernandez. "600 coaches sans obligation d'être là étaient présents. Si tu te lèves à 8h du matin l'hiver ici en Argentine, c'est que tu veux vraiment apprendre des choses sur le basketball."

Hernandez vient de guider l'Argentine vers un bilan de 5-1 lors du premier tour des Éliminatoires Zone Amériques pour la Coupe du Monde FIBA 2019. Il a démontré quelques exercices relatifs à l'espacement sur le terrain, un aspect du jeu pour lequel les Argentins sont connus au niveau senior. 

"J'ai parlé du positionnement sur le terrain, en particulier des déplacements des joueurs sans ballon. Beaucoup de jeunes joueurs aiment avoir le ballon dans les mains, mais ils ne savent pas quoi quand ils ne l'ont pas. Pour nous en Argentine, c'est tellement important, parce que nous n'avons pas les mêmes athlètes qu'aux USA. Nous devons pratiquer un basketball collectif, jouer en équipe," analyse Hernandez.

Le coach des USA U17 Showalter a participé à la séance du matin précédant les quarts de finale. Il a présenté sa manière d'organiser les entraînements avec des jeunes joueurs. 

"J'ai essayé de leur donner quelque chose qui peut s'appliquer à tous les niveaux d'âge : comment mener les entraînements. Pour réussir un bon entraînement, il faut de bons ingrédients. Je leur ai montré des exercices qu'ils devraient songer à intégrer dans leur planification des séances d'entraînement," déclare Showalter. 

"Quand la volonté est de s'améliorer, il faut commencer par les coaches. Il faut savoir attirer les coaches qui ont un effet positif sur les enfants et qui savent faire passer leur message. Je trouve que la FIBA fait un excellent travail en essayant de combiner ce genre de cliniques avec les compétitions." 

Les autres intervenants étaient Svetislav Pesic, Marty Clarke (directeur de la 'NBA Global Academy' en Australie), Nelson Isley (instructeur FIBA) et Silvio Santander (directeur des programmes jeunesse en Argentine).

Les séances étaient retransmises en direct sur YouTube et peuvent être revues ici :

 

 FIBA