×

Suivre FIBA sur Facebook

08/06/2019
News
to read

L'Angola obtient sa qualification pour le FIBA Women's AfroBasket 2019

HARARE (Zimbabwe) - L’Angola a obtenu son ticket pour le FIBA Women’s AfroBasket 2019 en s’imposant nettement contre la Zimbabwe sur l’ensemble des deux manches des Éliminatoires Zone 6 de FIBA Afrique, jouées jeudi et samedi dans la capitale zimbabwéenne.

Les doubles championnes continentales ont dominé le premier match, ne manquant la marque des 100 points que d’une petite unité et limitant leurs adversaires à 53 points.

L’Angola a rapidement pris les commandes de la rencontre (28-14) sous l’impulsion de sa capitaine Felizarda Jorge, qui a comblé l’absence d’Italee Lucas en motivant sans cesse ses coéquipières. 

Le Zimbabwe est apparu un peu perdu, quand bien même il évoluait devant son public présent en grand nombre pour le soutenir. L’écart entre les deux nations a été évident, et la courte préparation des Zimbabwéennes avant le tournoi ne leur a pas permis de le combler. 

L’Angola a atteint la pause avec une avance de 49-28, démontrant ainsi toute sa détermination à aller chercher cette qualification.

Le Zimbabwe a bien essayé de recoller au score grâce à sa bonne défense, mais son déficit dans la raquette s’est avéré insurmontable, les Angolaises emportant largement la bataille des rebonds. 

L’Angola a inscrit 22 points au cours du troisième quart-temps, contre les seulement 10 du Zimbabwe. En dépit d’un dernier baroud d’honneur dans le quatrième quart-temps, le Zimbabwe s’est nettement incliné (99-53). 

Rosemira Daniel a fini meilleure marqueuse du match avec 20 points, tandis qu’Aveline Peso et Jorge ont ajouté 15 et 13 points, montrant ainsi la voie à suivre à l’Angola pour décrocher un succès mérité.  

La capitaine du Zimbabwe Alexandra Sifiso Maseko est le seule de son équipe à avoir dépassé la barre des 10 points (12), alors que l’expérimentée Patience Chinhoyi s’est illustrée en prenant 9 rebonds. Leurs efforts ont toutefois été vains. 

Pour la seconde manche, les joueuses locales avaient choisi de garder espoir, mais les Angolaises ont été trop puissantes, remportant la partie sur le score de 90-64. 

Jorge a montré l’exemple à suivre, bien épaulée par Elisabeth Mateus, et elles ont toutes deux marqué 15 points. Rosa Gala, qui n’a pas joué lors du premier match, a terminé avec 12 points. 

Le Zimbabwe a pourtant gagné la bataille des rebonds avec 50 prises, dont 30 en défense, contre les 43 des Angolaises, mais ces dernières ont été beaucoup plus adroites dans la raquette. 

L’expérimentée Sharon Chamwarura a été la meilleure marqueuse du match avec 20 points, qu’elle a complétés avec 7 rebonds et 3 ballons récupérés, mais elle n’a pas pu porter son équipe à elle seule. L’Angola a pu compter sur quatre joueuses à 10 points ou plus. 

Les protégées d’Apolinario Paquete feront ainsi leur retour dans la plus grande compétition féminine africaine, avec l’envie de se racheter après le très modeste sixième rang obtenu il y a deux ans au Mali, surprenant pour une nation habituée aux succès en club. 

L’Angola rejoint le Cameroun et le Cap-Vert, vainqueurs respectivement des Éliminatoires Zone 4 et Zone 2.

Le Nigeria, champion en titre, le Sénégal, finaliste et hôte de l’édition à venir, le Mali (3e) et le Mozambique (4e) étaient déjà automatiquement qualifiés pour le tournoi. Celui-ci se déroulera du 9 au 18 août dans la toute nouvelle Arena Dakar, dans les environs de la capitale sénégalaise.

FIBA