×

Suivre FIBA sur Facebook

15/08/2019
News
to read

L'Angola face à un énorme défi

DAKAR (Senegal) - L'Angola, ancien champion d'Afrique, est sur le point de relever son plus grand défi du FIBA Women's AfroBasket 2019. En quarts de finale, il affrontera en effet le Sénégal, hôte du tournoi. 

Dans un remake de la finale de 2011, remportée par l'Angola, ce clash est un nouveau chapitre de leur longue rivalité. Les Angolaises ont gagné à trois reprises, les Sénégalaises, 12 fois titrées championnes continenales, s'étant imposées deux fois. 

Ceci signifie que l'Angola peut aborder ce match avec l'avantage aux confrontations directes, mais le coach Apolinario Paquete ne prête que peu d'attention à ce genre de statistiques : "Ce sera une rencontre extrêmement difficile pour nous." 

L'Angola a perdu son premier match du tournoi contre le Mali (63-71), mais il a su rebondir en gagnant ses deux matchs suivants, d'abord contre la République démocratique du Congo (69-49), puis contre le Kenya (64-51). 

Pour sa part, le Sénégal est invaincu en deux parties, vainqueur d'abord de la Côte d'Ivoire en ouverture (77-36) et ensuite de l'Égypte (85-47). 

Ce duel fera ressortir le meilleur de ces deux équipes, avec non seulement une place en demi-finale à la clé, mais également une opportunité de finir dans le top 6 de la compétition, synonyme de participation en novembre à un tournoi de pré-qualification olympique pour les JO de Tokyo 2020. 

Dans un derby entre Africaines de l'Ouest, le Mali se mesurera à la Côte d'Ivoire. La sélection dirigée par Alpha Mane tentera de battre pour la première fois sa voisine.

En cinq confrontations dans cette compétition depuis 2000, le Mali n'a jamais perdu. Mais celle de cette année sera plus compliquée que les précédentes : il retrouvera en face la meilleure marqueuse du tournoi en la personne de Djefarina Diawara, auteure de 21.7 points de moyenne par match. 

Le Nigeria, champion en titre, affrontera la République démocratique du Congo dans une rencontre qui promet d'être physique. Les Congolaises sont en quête d'une première demi-finale depuis 2005.

À l'époque, le Nigeria s'était imposé 78-66 en demi-finale, s'ouvrant ainsi les portes de la finale pour y défendre le titre remporté deux ans plus tôt. Mactabene Amachree, actuelle directrice de la sélection nigériane, avait alors tourné à 14.2 points de moyenne par match. 

Enfin, l'Égypte croisera le chemin du Mozambique. Elle cherchera à se hisser dans le dernier carré de la compétition pour la première fois depuis 1977, lorsqu'elle avait perdu en finale contre le Sénégal. Aucune des joueuses égyptiennes présentes actuellement à Dakar n'était déjà née à cette époque. 

FIBA