×

Follow the World Cup on Facebook

10/04/2019
Long Read
to read

Hamady Ndiaye veut faire mieux qu'en Espagne

AVELLINO (Italy) - À la Coupe du Monde FIBA 2019, le Sénégal se trouve dans le "groupe de la mort", mais Hamady Ndiaye avoue que c'est exactement ce qu'il souhaitait.

L'intérieur de 2.13m est un homme de défis et quand le tirage au sort du mois passé a placé le Sénégal dans le Groupe H, aux côtés de l'Australie, du Canada et de la Lituanie, il ne s'est pas le moins préoccupé du classement des Sénégalais au 'FIBA World Ranking Men, présenté par Nike', en comparaison des leurs adversaires. 

"NOUS DEVONS BÂTIR SUR CES SUCCÈS (EN ESPAGNE EN 2014) ET ESSAYER DE FAIRE MIEUX EN CHINE."- Ndiaye

La Lituanie est 6e, l'Australie est 11e et le Canada est 23e, tandis que le Sénégal - seconde meilleure équipe africaine dans ce classement - est 37e.

"C'est ça, la Coupe du Monde," dit Ndiaye à FIBA.basketball, en ajoutant : "Vous vous retrouvez en face des meilleurs du monde, je me réjouis de disputer cette Coupe du Monde."

Le Sénégal s'est qualifié pour la Chine 2019 à la faveur de son bilan de 10-2 dans les Éliminatoires Zone Afrique

Le Sénégal jouera la phase de groupes à Dongguan, du 1er au 5 septembre.

"C'est un groupe difficile, c'est évident," reconnaît Ndiaye. Il explique ensuite pourquoi il est autant motivé : "Ce sont d'excellentes équipes, mais je suis impatient de me mesurer à elles. Nous n'aurons rien à perdre. Nous avons un bon groupe de joueurs et de coachs, et je suis sûr que nous allons encore progresser d'ici la Coupe du Monde.

"Ces nations appartiennent à l'élite, mais avec le temps, nous nous sommes habitués à affronter ce genre d'équipes. J'ai parlé à mes coéquipiers de la Coupe du Monde, tous sont très excités à l'idée de la disputer."

Pour le joueur de 32 ans évoluant actuellement dans le club italien de Sidigas Avellino, ceci s'explique facilement.

Il y a cinq ans, lors de la Coupe du Monde en Espagne, Ndiaye & Cie avaient battu le Porto Rico avant de suprendre le monde du basket en s'imposant contre la Croatie, l'un des poids lourds européens, s'ouvrant ainsi les portes de la phase finale. 


Ndiaye se souvient de cet événement, meilleur parcours en Coupe du Monde enregistré par le Sénégal.

"Cela reste comme ma meilleure expérience en sélection nationale. Je ne l'oublierai jamais," insiste-t-il.

Ndiaye avance que les Sénégalais auraient pu aller plus loin dans la compétition, mais la nette défaite 89-56 contre l'Espagne en huitièmes de finale avait mis un terme abrupte à leur rêve de devenir la première équipe africaine à se qualifier pour les quarts de finale d'une Coupe du Monde.   

"L'Espagne avait une très, très bonne équipe. Jouer contre elle à Madrid, dans une salle pleine acquise à sa cause, avait été dur, mais nous sommes sortis la tête haute de ce match," note-t-il.

View this post on Instagram

SÉNÉGAL 🇸🇳 I have never in my career felt as much Love, Respect and Support from no other place than what I feel representing My Country!!! This Journey started for me in 2013 when my goal was to bring back Joy and excitement to our population for Senegalese Basketball! The pride I have for my jersey 🇸🇳 is in my blood. I can Not Thank everyone by name but the support I received and hopefully will continue to receive from my Family, Friends and Fans will always be the best in my heart. To my family I hope I have represented you well because you raised a Lion and without you there would never be Me. Your words of encouragement, your open arms when I needed it but most of all your presence for the first time in my life when I saw almost ALL of my Family UNITED Under one stadium and all watching the same event to support Us might be my favorite memory of this trip. To me nothing comes over you guys and though my body is always at work I never failed to know who I'm representing first! To my Friends, I thank you for being able to be the medium between me and my crazy ways. You are there for me and listen to my non sense or even just the calls to check on me knowing and respecting my work ethic means way more than I lead most to believe but to me every small details matter and my true friends know what I'm talking about. To my Fans...I truly don't know where to start..."Thank You" is not enough you have made me feel you Love and Support in ways I can't explain. From the amazing and I mean relentless crowd that took over Marius Ndiaye to the Ones streaming and the games all over the world all the way to my beautiful village of Ngaparou I felt each and every one of your prayers and It Fueled me to feel the love from over 14 Million Peoples from 🇸🇳🇸🇳🇸🇳. ALL GLORY TO GOD FIRST AND LAST! Without him non of it would been possible and he guided us through this Journey from beginning to End. We came in to Win a Cup and ended with the Bronze so I'm grateful because it's his will and we will accept it and wait for our turn to be First! My heart pains me that We couldn't bring back the Cup to Senegal but we definitely bringing back that 🥉 medal!! Thanks to my team

A post shared by Hamady Ndiaye (@hamzo55) on


"Nous devons bâtir sur ces succès et essayer de faire mieux en Chine. L'édition 2014 avait été belle pour nous, mais nous voulons accomplir davantage en Chine. Le moment est venu pour que le Sénégal amène de la fierté à ses ressortissants, mais pour cela, nous aurons besoin de construire un groupe solide, uni, et avoir une excellente préparation. Nos résultats en Chine vont dépendre de notre préparation," souligne Ndiaye.

La régularité est une des clés de la réussite d'un programme. Quand on lui demande de comparer la sélection qui sera présente en Chine à celle qui était là en Espagne, Ndiaye lâche : "En 2014, nous venions à peine de faire connaissance. C'était la première fois que le groupe jouait ensemble. Nous nous connaissons désormais mieux, notre équilibre est très bon et notre équipe est plus expérimentée." 

Même si le Sénégal n'a jamais affronté la Lituanie ou l'Australie en Coupe du Monde, le Canada lui est assez familier, puisqu'il l'a rencontré dans le cadre du Tournoi de Qualification Olympique FIBA 2016 de Manille, aux Philippines. 


"Cela va être intéressant de rejouer contre le Canada. Au TQO de Manille, nous avions le match en mains, mais nous l'avions laissé filer entre nos doigts," se rappelle Ndiaye à propos de la défaite 58-55.

"La Lituanie ? Je suis impatient ! C'est l'une des meilleures équipes du monde, et rien ne vaut des matchs contre de telles nations. Cela va être fantastique."

Conséquence du nouveau système de compétition FIBA, ce sera la première fois que 32 pays participeront à la Coupe du Monde FIBA. L'Afrique, contrairement aux trois dernières éditions (2014, 2010 et 2006), a vu le nombre de ses représentants passer de trois à cinq.

"LA COUPE DU MONDE FIBA EN ESPAGNE RESTE COMME MA MEILLEURE EXPÉRIENCE EN SÉLECTION NATIONALE. JE NE L'OUBLIERAI JAMAIS."- Ndiaye

Cet été en Chine, ceux-ci seront : l'Angola, la Côte d'Ivoire, le Nigeria, la Tunisie et le Sénégal. 

Ndiaye conclut : "Je trouve que l'Afrique sera bien représentée en Chine. Je pense que l'un de nous cinq ira loin, au vu du talent sur notre continent. Je n'ai pas été surpris par la qualification de la Côte d'Ivoire. Je l'ai vu jouer dans les Éliminatoires, c'est aussi une très bonne équipe."

FIBA