×

Follow the World Cup on Facebook

11/06/2019
News
to read

Schröder insiste sur l'importance du premier match contre la France

BRAUNSCHWEIG (Germany) - Pour Dennis Schröder, les choses sont claires : l'Allemagne devra impérativement réussir son entrée en matière à la Coupe du Monde FIBA 2019. Et la tâche dans le Groupe G ne sera pas simple, puisque les Allemands débuteront avec un clash contre une France avide de revanche.

À moins de 12 semaines de la compétition mondiale en Chine, Schröder se remet gentiment au travail après trois semaines de vacances prises à l'issue de sa sixième saison NBA. Le distributeur de 25 ans estime que l'Allemagne a de bonnes chances de ressortir victorieuse de son groupe à Shenzhen.

"C'est un bon groupe. Je pense que nous pouvons vraiment faire de belles choses," a répondu Schröder lors d'une conférence de presse organisée par la fédération allemande de basketball quand on lui a demandé son avis sur le tirage au sort - avec la France, la République dominicaine et la Jordanie. "Le premier match contre la France sera la grosse affiche du groupe. Nous devrons tout faire pour nous imposer."


Le meneur du Oklahoma City Thunder sait que cette confrontation entre Européens du 1er septembre ne sera pas simple. La France est non seulement montée à quatre reprises sur le podium de tournois majeurs depuis 2011 – remportant le FIBA EuroBasket 2013, prenant le 2e rang de l'EuroBasket 2011 et les 3es de la Coupe du Monde FIBA 2014 et de l'EuroBasket 2015, elle voudra aussi se venger de la défaite subie (84-81) en huitièmes de finale de l'EuroBasket 2017, les Bleus ayant dû s'avouer vaincus face à l'Allemagne de l'excellent Schröder, auteur de 21 points, 8 assists, 4 rebonds et 2 ballons récupérés ce jour-là.

"Nous avons battu la France en Turquie, elle sera donc extrêmement motivée pour ce match. À nous d'aller chercher le même résultat," dit Schröder, dont les performances ont permis aux Allemands de figurer dans le Top 8 de la compétition européenne pour la première fois depuis 2007.

L'Allemagne fait son retour en Coupe du Monde FIBA, elle qui a manqué l'édition 2014 en Espagne. Elle a atteint les quarts de finale en 2002 et en 2006, prenant même la 3e place à Indianapolis il y a 17 ans. Pour avoir une chance de faire aussi bien, elle devra terminer à l'un des deux premiers rangs du Groupe G, puis finir à l'une des deux premières places du Groupe L, qui comportera aussi les deux meilleures équipes du Groupe H, composé de l'Australie, du Canada, de la Lituanie et du Sénégal. Schröder préfère ne pas trop se projeter.

“NOUS AVONS BATTU LA FRANCE EN TURQUIE (EN 2017), ELLE SERA DONC EXTRÊMEMENT MOTIVÉE POUR CE MATCH. À NOUS D'ALLER CHERCHER LE MÊME RÉSULTAT.”- Schröder

"Il faut prendre les matchs les uns après les autres. Celui contre la France sera un sacré défi. Nous devrons être performants pour avoir une chance de nous imposer. Un match à la fois. Après, si c'est la Lituanie ou l'Australie qui passe, nous nous préparerons à ce moment-là," ajoute-t-il.

Schröder, pour sa part, ne cache pas ses intentions.

"Je ne peux rien promettre, comme je le répète tout le temps, mais mon objectif personnel est de remporter une médaille dans les années à venir," indique-t-il.

Schröder, qui a tourné avec des moyennes de 23.5 points, 7.5 assists, 4.5 rebonds et 1.5 ballons récupérés en quatre matchs des Éliminatoires Zone Europe, se montre plutôt optimiste quant au futur de l'Allemange, surtout qu'il n'était qu'un parmi sept Allemands à fouler les parquets de NBA ou de NBA G-League la saison passée, avec le désormais retraité Dirk Nowitzki.


"Nous avons un tel potentiel. Nous n'avons jamais eu autant de joueurs NBA. C'était déjà du solide avec Dirk Nowitzki et les autres grands joueurs. Mais avec les jeunes que nous avons en ce moment, le futur s'annonce assurément prometteur. Je suis impatient de vivre ça," commente Schröder.

Les fans qui regarderont les matchs en Chine pourraient découvrir une nouvelle facette du jeu de Schröder, ce dernier affirmant auprès des médias vouloir travailler son efficacité à trois points.

Ultra-rapide en pénétration, Dennis Schröder veut maintenant être menaçant depuis l'extérieur

"Comme tout le monde s'est mis à dégainer à trois points, bien sûr qu'il faut que je travaille à fond ce secteur durant l'été. Ce sera ma priorité. Je vais insister sur les tirs à longue distance … et renforcer mes jambes. Ce sont les points que je veux améliorer," conclut Schröder, qui a tourné à 34 % de moyenne à trois points (364 tirs tentés) durant la saison régulière NBA 2018-19 et à 20 % (25 tirs tentés) durant les Éliminatoires Zone Europe.

Il ne fait aucun doute que ses progrès dans ce registre seraient un sérieux atout pour l'Allemagne en Chine, et ce dès le premier match contre la France.

FIBA