×

Follow the World Cup on Facebook

10/01/2019
News
to read

Le Cameroun attend impatiemment la dernière fenêtre des Éliminatoires

REIMS (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - La sixième et dernière fenêtre des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019 est devenue le sujet central de toutes les discussions au sein de la grande famille du basket camerounais. 

Et même si les Lions Indomptables ne prendront pas part le mois prochain à la seconde manche du Groupe F qui verra le Sénégal accueillir le Nigeria, la République centrafricaine (CAF), la Côte d'Ivoire, le Rwanda et le Mali, et qui permettra de déterminer à qui seront attribués les deux derniers billets encore en jeu pour aller représenter l'Afrique au tournoi mondial de la fin de l'été en Chine, le Cameroun est impatient de voir ce qu'il va s'y passer, conscient que de ces résultats dépend le futur du basketball dans son pays. 

"JOUER SUR LA SCÈNE MONDIALE EST UNE OPPORTUNITÉ UNIQUE, ET SI NOUS AVONS LA CHANCE DE LE FAIRE, NOUS FERONS TOUT POUR QUE LES GENS AUTOUR DE NOUS SOIENT FIERS ET NOUS NOUS BATTRONS À CHAQUE MATCH POUR MONTRER QUE NOUS AVONS NOTRE PLACE À CE SI HAUT NIVEAU."
- PITARD

Après avoir battu l'Égypte le mois dernier, le Cameroun (7-5) a terminé au troisième rang du Groupe E avec 19 points, un total qui pourrait lui suffire pour prendre le meilleur troisième rang des Éliminatoires Zone Afrique, et ainsi lui offrir une occasion unique de participer à sa toute première Coupe du Monde FIBA.

Toutefois, avec le Nigeria déjà qualifié et le Sénégal en position de force pour obtenir sa place en Chine en 2019, la Côte d'Ivoire et/ou la CAF pourrait venir anéantir les aspirations de Coupe du Monde du Cameroun. 

La Côte d'Ivoire pourrait assurer sa participation en tant que seconde du Groupe F si elle remporte ses trois derniers matchs et que le Sénégal perd les trois siens.

Elle peut aussi se qualifier comme meilleure troisième équipe si elle gagne ses trois derniers matchs avec une marge combinée d'au moins 65 ou 66 points, en fonction du nombre de points marqués (65 si elle score plus de 294 points, 66 points si elle en marque moins de 294). 

La CAF, pour sa part, ne peut se qualifier pour la Coupe du Monde que comme meilleure troisième équipe et seulement si elle remporte ses trois derniers matchs par une marge combinée d'au moins 119 ou 120 points, en fonction du nombre de points marqués (119 si elle score plus de 267 points, 120 points si elle en marque moins de 267).

"Je me réjouis de regarder ces matchs à la TV en février", déclare le disitributeur du Cameroun Gédéon Pitard lors d'un entretien accordé à FIBA.basketball.

Il poursuit : "Je sais que c'est dur d'attendre les résultats des autres équipes, mais comme je l'ai dit à mes coéquipiers : "Nous ne sommes pas encore qualifiés, nous devons faire preuve de patience et rester calmes. Je ne serai soulagé que quand je lirai les nouvelles sur internet qui confirmeront notre participation à la Coupe du Monde en Chine."

Pitard, qui évolue à Châlons-Reims en Pro A française, souligne l'importance d'une qualification pour la Coupe du Monde : "Ce serait probablement le plus grand moment de l'histoire du basket masculin de notre pays. Jouer sur la scène mondiale est une opportunité unique, et si nous avons la chance de le faire, nous ferons tout pour que les gens autour de nous soient fiers et nous nous battrons à chaque match pour montrer que nous avons notre place à ce si haut niveau.

"Ce serait une occasion fantastique de démontrer que le Cameroun sait produire des bons joueurs et construire une équipe nationale compétitive. L'excitation et la motivation sont là, il nous faut juste attendre les matchs de février pour savoir si nous serons finalement du voyage en Chine en 2019 ou pas."

Où le Cameroun, qui a abordé la dernière fenêtre des Éliminatoires avec le dos au mur, a-t-il trouvé les ressources nécessaires pour renverser la situation et se mettre en position de réaliser quelque chose d'historique ?


"Plusieurs facteurs ont contribué à cette victoire [contre l'Égypte]. Tout d'abord, nous étions extrêmement motivés et nous ne voulions nourrir aucun regret, alors nous avons tout donné et cela nous a plutôt réussi. Ensuite, le coach nous a parlé et il a su trouver les bons mots pour booster notre énergie et notre confiance. C'était très important, car nous en avons aussi parlé entre nous, les joueurs, et nous voulions plus que tout battre l'Égypte. Nous sommes entrés sur le terrain comme des lions, et nous avons gagné."

L'arrière de 29 ans se prend déjà à rêver de la Coupe du Monde en Chine. Si les choses vont comme espérées, Pitard commente : "Nous aurons une sélection très compétitive en Chine, qui ne sera pas là pour faire du tourisme, mais plutôt pour rivaliser avec tous ses adversaires et montrer ce que notre talentueuse équipe est capable de réussir."

Certains des talents auxquels pense Pitard ne sont autres que le trio NBA composé de Pascal Siakam, Luc Mbah a Moute et Joël Embiid.

"Ajouter du talent à l'équipe est ce que chaque pays essaiera de faire. Luc a déjà joué en sélection nationale senior, et Joël et Pascal sont extrêmement talentueux, donc oui, les avoir avec nous serait évidemment une excellente chose pour nous."

FIBA