×
13 - 19
June 2016
12/06/2016
Preview
Lire

10 bonnes raisons de suivre le Tournoi de Qualification Olympique féminin


NANTES (Tournoi de Qualification Olympique féminin 2016) - Pour espérer aller aux Jeux de Rio, quelques unes des meilleures basketteuses de la planète devront briller à Nantes, France.

Du 13 au 19 juin, 12 équipes seront sur la ligne de départ du Tournoi de Qualification Olympique féminin 2016 pour tenter de décrocher l'une des 5 dernières places aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro.

FIBA.com vous donne 10 bonnes raisons de suivre ce tournoi.


1 - La France de retour avec un goût d'inachevé  

Les Bleues seront emmenées par quatre médaillées olympiques de Londres : Celine Dumerc, Isabelle Yacoubou, Endy Miyem et Sandrine Gruda. Le quatuor faisait partie de l'équipe qui a ébloui le monde en se hissant en finale des Jeux de Londres après avoir remporté ses 7 premiers matches avant de s'incliner face aux USA.

Après avoir remporté l'EuroCoupe avec le Tango Bourges, Dumerc déclarait à FIBA.com que les Bleues étaient “concentrées et préparées pour aller à Rio en jouant trois matches après avoir perdu de justesse la finale de l'EuroBasket féminin 2015.”

Avec l'avantage de jouer à domicile, les Tricolores devraient au moins gagner une rencontre dans le Groupe A face à Cuba ou la Nouvelle-Zélande, pour ensuite remporter leur quart de finale. L'équipe de Valérie Garnier sera alors sur la route olympique pour la deuxième fois de suite.

2 - Leuchanka voit le TQO comme une chance d'oublier l'échec de l'été dernier

La Biélorussie était proche d'aller en finale de l'EuroBasket féminin 2015 mais une défaite 74-72 contre la Serbie a reporté ses rêves olympiques.

Avec Leuchanka et Anastasiya Verameyenka dominatrices à l'intérieur, la meneuse des New York Liberty’s Lindsey Harding et Katsiaryna Snytsina, très adroites sur les ailes, ce sont autant de raisons qui permettent aux Biélorusses d'être confiantes.

Leuchanka a déclaré à FIBA.com: “Au jour d'aujourd'hui, je ne suis concentrée que sur le Nigéria et après ça, on parlera de la Corée du Sud. Le Nigéria a d'anciennes et d'actuelles joueuses universitaires. On se doit d'être prêtes, les 12 équipes sont là pour la même raison.”


3 - La Turquie déterminée à briller sur la grande scène


Avec un trio Isil Alben, Nevriye Yilmaz et Birsel Vardarli Demirmen vu aux Jeux de Londres, et Lara Sanders, la Turquie combine expérience et talent. A Nantes, elles auront pour objectif de retourner aux Jeux pour la deuxième fois d'affilée.

La Turquie d'Isil Alben affrontera l'Argentine et le Cameroun dans le Groupe B, et elle ne devrait pas avoir de problème pour rejoindre les quarts de finale en restant invaincue. Les Turques pourraient ensuite rencontrer la Nouvelle-Zélande ou Cuba.


4. Lyttle, Xargay, et Torrens  sont l'espoir olympique de l'Espagne



Malgré le talent de Marta Xargay et Sancho Lyttle, l'Espagne n'a terminé qu'à la troisième place de l'EuroBasket féminin 2015. Alba Torrens sera en pleine confiance après avoir remporté l'EuroLeague féminine et le Championnat de Russie cette saison.

Placée dans le Groupe D, l'Espagne affrontera la Chine et le Vénézuela.


5 - La Chinoise Nan Chen de retour pour une quatrième apparition aux Jeux Olympiques 

La Chinoise Nan Chen est en quête d'une quatrième participation consécutive aux Jeux Olympiques.

En sortant de sa retraite, décidée après le Championnat d'Asie 2013, la joueuse de 33 ans sera un formidable booster mental pour une formation chinoise à la recherche de sa quatrième apparition olympique de suite.


6 - Ne ratez pas la Nigériane Ekworomadu, membre des Harlem Globetrotters

Joyce Ekworomadu et Adaora Elonu étaient les pièces maîtresses du Nigéria l'été dernier lors du Championnat d'Afrique féminin. Nantes va découvrir les qualités de dribble et de tir d'Ekworomadu, ancienne joueuse WNBA.


7 - Jisu Park est-elle l'une des meilleures joueuses de 17 ans ?

La joueuse de la Corée du Sud Jisu Park n'a que 17 ans mais son énorme marge de progression et son talent n'ont pas fini de vous éblouir. Avec toute son expérience des tournois internationaux jeunes, l'intérieure (1.95m) sera l'une des attractions à Nantes.

8 - Roselis et Perez veulent faire grandir le Vénézuela 

Roselis Silva est un nom à avoir en tête après la surprenante deuxième place du Vénézuela au Championnat d'Amérique du Sud le mois dernier. Silva et l'étoile montante Waleska Perez formeront un duo à surveiller de près. 

9 - Rio sera l'endroit où il faut être en août. Qui n'aura pas envie de détrôner les USA ?

Les 5 meilleures équipes du TQO nantais complèront le tableau olympique de Rio où figurent déjà les USA, l'Australie, le Japon, le Canada, le Sénégal, le Brésil et la Serbie.


10 - Encore un carton plein pour l'Europe ? 

Est-ce qu'une équipe non-européenne pourra empêcher la France, la Biélorussie, l'Espagne et la Turquie de dominer le TQO ? Réponse dans les 7 prochains jours.

Pour certaines de ces joueuses, le TQO sera une opportunité unique d'aller aux Jeux  Olympiques.

FIBA