×
21 - 29
July 2018
23/07/2018
News
Lire

Fair-play et intégrité parmi les thèmes présentés aux joueuses

MINSK - Toutes les équipes participant à la Coupe du Monde féminine U17 FIBA 2018 étaient réunies lundi pour améliorer leur compréhension d'éléments clés du sport, tels que le fair-play, l'intégrité et la lutte contre le dopage.

Les séances d'informations incitaient les joueuses des différents pays à interagir entre elles et cette première journée de repos du tournoi s'est achevée avec un questionnaire pour tester leur niveau de connaissance.

Les ambassadrices de la FIBA Tatyana Troina (Biélorussie) et Tiina Sten (Finlande), membres du projet TIME-OUT, ont animé les débats et elles ont partagé leurs propres expériences, auxquelles les jeunes basketteuses pouvaient aisément s'identifier.

"C'était vraiment sympa de faire la connaissance de joueuses professionnelles et je suis reconnaissante qu'on m'ait offert cette opportunité," commente la Japonaise Maya Sophia McArthur.

"J'avais déjà quelques notions, mais nous sommes allées plus en profondeur et nous avons reçu beaucoup d'informations utiles, ce qui est une très bonne chose pour mes coéquipières et moi. Les gens qui ont de l'expérience et qui ont accompli bien plus que je ne peux l'imaginer peuvent nous apprendre plein de trucs.

"Nous pouvons vraiment en profiter à titre personnel, puisqu'elles savent exactement de quoi elles parlent. Nous n'avions qu'à les écouter."

Cameron Brink, des USA, ajoute : "Ce que nous avons appris est très utile, était présenté d'une manière agréable et tout le monde a pu participer. C'était vraiment sympa d'échanger avec les filles des autres pays - nous avons bien rigolé ensemble et ce genre d'expérience resserre nos liens."

Les réunions ont aussi abordé des sujets comme le respect, la violence, les paris et les responsabilités des athlètes dans la lutte contre le dopage.

Cette journée a été autant intéressante pour les joueuses que pour Troina et Sten, les deux intervenantes.

"Nous avons reçu d'excellents feedbacks de la part des joueuses et des coaches. Le tout s'est déroulé de manière informelle, nous voulions montrer aux joueuses que nous sommes pareilles [qu'elles], juste un peu plus âgées," précise Troina.

"Il y a des choses que je sais maintentant que j'aurais bien voulu savoir plus tôt dans ma carrière, car cela aurait pu faire une grande différence. Ce genre de réunions sont extrêmement importantes."

Sten conclut : "Il est important de laisser les joueuses faire leurs propres choix, mais il nous apparaît tout aussi important de leur donner des conseils et d'essayer de les guider sur le bon chemin."

FIBA