×
22 septembre
01 octobre, 2022
06/05/2022
News
Lire

Les joueuses incontournables du basket africain actuel

MIES (Suisse) - En attendant la Coupe du Monde Féminine FIBA 2022, nous avons décidé de passer en revue l'Afrique, un continent regorgeant de joueuses talentueuses, certaines déjà connues du grand public, d'autres par les fans et enfin quelques-unes que seuls les meilleurs observateurs savent qu'il faudra suivre de près.

Voici 12 stars du basket africain qui méritent toute votre attention :

LES PLUS BRILLANTES ACTUELLEMENT

Sika Kone - Mali


Aucune autre joueuse africaine ne brille autant actuellement. Elle a conduit le Mali jusqu'en demi-finale de la Coupe du Monde Féminine U19 FIBA, elle a impressionné au FIBA Women's AfroBasket 2021 et elle s'est ensuite illustrée au Tournoi de Qualification pour la Coupe du Monde Féminine FIBA en Serbie avec un double-double (16 points et 10 rebonds) de moyenne sur l'ensemble du tournoi. Draftée en WNBA, il ne fait aucun doute qu'elle sera très convoitée par les clubs européens participant à la prochaine EuroLeague Women. C'est juste dommage de ne pas avoir l'occasion de la voir à l'œuvre à Sydney plus tard cette année.

Victoria Macaulay - Nigeria


En l'absence de plusieurs joueuses majeures au TQCF de Belgrade plus tôt cette année, le Nigeria a dû s'appuyer sur les plus expérimentées, dont Macaulay, pour aller décrocher sa qualification pour le tournoi mondial. Elle s'est montrée à la hauteur des attentes, trouvant d'ailleurs une place dans le "5 majeur" de la compétition. Dans sa quête fructueuse d'un billet pour l'Australie, le Nigeria a enregistré une victoire historique contre la France, grâce notamment à son énergie, sa puissance et ses 19 points à cette occasion.

Yacine Diop - Sénégal


Véritable pièce maîtresse du Sénégal, Diop est la leader incontestée de la sélection nationale, et ce même si celle-ci a manqué le podium au dernier FIBA Women's AfroBasket. Elle a tout entrepris pour ne pas repartir les mains vides, comme en témoigne sa place au sein du "5 majeur" de l'événement continental, où elle a tourné avec des moyennes de 14 points et 6 rebonds par match. Joueuse énergique, puissante, déterminée et emblématique du basket africain, il n'y a rien de plus beau que de voir Diop briller et représenter avec fierté le Sénégal. 

Nadine Soliman Mohamed - Égypte

 


Soliman Mohamed (aussi connue sous le nom de Selaawi) n'oubliera jamais l'année 2021, une année qui l'a vue être couronnée meilleure marqueuse du FIBA Women's AfroBasket. La star égptienne a démontré tout l'étendu de son talent, que ce soit à longue distance ou en pénétration en 1-contre-1. Son style de jeu divertissant lui a également permis de s'illustrer en 3x3. Avec elle, l'Égypte détient une femme capable de populariser encore davantage le basket dans le pays.

LES VALEURS SÛRES

Ezinne Kalu - Nigeria

Même si elle n'a pas pu prendre part au TQCF de Belgrade à cause d'une blessure, la distributrice reste une valeur sûre et elle devrait faire son retour à l'occasion du tournoi mondial à Sydney. Au cours des dernières années, elle s'est affirmée comme leader incontestable du Nigeria, enchaînant les bonnes performances à la Coupe du Monde Féminine FIBA 2018 à Tenerife (Espagne), aux deux derniers FIBA Women's AfroBasket - gagnés par le Nigeria - et sur la route qui a mené aux JO de Tokyo (Japon). Il est certain qu'elle saura se mettre en évidence en Australie !

Soraya Mohamed Degheidy - Égypte

 


Quelle joueuse excitante à voir jouer ! Elle peut marquer et aussi créer des espaces pour ses coéquipières. Même si les Égyptiennes ambitionnaient de monter sur le podium du FIBA Women's AfroBasket 2021 et que leur parcours s'est finalement arrêté en quarts de finale en dépit de ses 15.7 points de moyenne par match, l'Égypte de Degheidy a un futur prometteur devant elle.

Adaora Elonu - Nigeria


Elonu, c'est une forme de garantie pour toute équipe dans laquelle elle évolue. La capitaine du Nigeria est d'une importance cruciale pour son pays, tant sur le terrain qu'en dehors. Parfois, elle brille individuellement, comme lorsqu'elle a conquis le titre de MVP lors de la défense fructueuse du titre continental l'an dernier au FIBA Women's AfroBasket. Mais elle sait aussi se comporter en parfaite leader de son équipe, encadrant et recadrant à merveille les joueuses qui l'entourent, comme démontré au TQCF. Ajoutez à cela son expérience en EuroLeague Women, son expertise et sa maturité, et vous aurez ainsi compris toutes les dimensions de son rôle.

Mariam Coulibaly - Mali


Extrêmement puissante, Coulibaly a été déterminante dans la conquête de la médaille d'argent du Mali l'an passé au FIBA Women's AfroBasket, affichant quasiment un double-double de moyenne sur l'ensemble de la compétition (11.6 points et 9.0 rebonds), avec une place dans le "5 majeur" à la clé. Malheureusement pour le Mali, son absence au TQCF a pesé trop lourd. En club, elle continue de s'illustrer en Liga Femenina espagnole, se voyant d'ailleurs tout récemment être élue MVP de la semaine.

LES PARIS POUR LE FUTUR

Amy Okonkwo - Nigeria

Le coach du Nigeria Otis Hughley ne tarissait pas d'éloges à son sujet suite aux exploits de son équipe à Belgrade, l'ailière ayant réussi un fantastique tournoi. Présente en moyenne 10 minutes par match aux JO de Tokyo, elle a fait de l'excellent travail au FIBA Women's AfroBasket, démontrant tout son potentiel. Elle a grandement contribué à l'obtention de la qualification pour l'Australie avec une moyenne de plus de 12 points par match. Parviendra-t-elle à continuer sur sa lancée à la Coupe du Monde Féminine FIBA 2022 ? 

Marina Paule Owodo - Cameroun


Fille d'un ancien joueur de NCAA, Marina Paule a suivi les pas de son père en allant étudier et jouer aux USA. Elle a aidé le Cameroun à monter sur la troisième marche du podium du dernier FIBA Women's AfroBasket. Très appréciée des fans locaux, Ewodo a été élue dans le "5 majeur" de la compétition continentale. Elle évolue pour une seconde saison consécutive en France à Saint-Amand et même si des blessures ont quelque peu ralenti sa progression, l'ailière semble prête à franchir un palier, portée par la confiance engrangée en sélection nationale.

Avelina Peso - Angola

 

Peso est l'indiscutable star montante du basket féminin angolais. Elle s'illustre en particulier par son agressivité et son intensité des deux côtés du terrain. La joueuse du Primeiro de Agosto possède des qualités athlétiques hors norme et sa combativité de tous les instants laisse entrevoir un beau futur pour la sélection angolaise, en quête de sa gloire d'antan. Derrière les leaders Italee Lucas et Nadir Manuel, l'intérieure de 23 ans grapille chaque fois plus de temps de jeu : à suivre de près ces prochaines années !

Tamara Seda - Mozambique

Meilleure rebondeuse du FIBA Women's AfroBasket 2021 avec 52 rebonds, la puissante intérieure sait faire parler son gabarit pour dominer sous les paniers. Elle représente à merveille le Mozambique sur la scène internationale avec son club d'Araski, en championnat espagnol, se faisant l'autrice d'une seconde saison convaincante. Au pays, elle est considérée par beaucoup de jeunes comme un exemple à suivre. Elle semble de plus en plus confiante et malgré ses 27 ans, sa marge de progression reste encore grande.

FIBA