×
07 mars, 2017
27 août
25/08/2017
Preview
Lire

Au programme des quarts de finale

BAMAKO (FIBA Women's AfroBasket 2017) – L'Angola et le Mozambique se retrouvent aujourd'hui en quart de finale du FIBA Women's AfroBasket 2017 au Palais des Sports Salamatou Maiga de Bamako, la capitale du Mali.

L'Angola, toujours invaincu dans le tournoi après cinq matches, cherchera à maintenir son invincibilité et à se qualifier pour les demi-finales, avec une place en finale dans un coin de la tête, désireuse de rééditer l'accomplissement d'il y a six ans à Bamako justement.

"Cela va être difficile pour nous, mais nous avons 12 joueurs et nous tâcherons de faire le meilleur usage possible de nos forces. Nous devons jouer avec un maximum de solidarité." - Covilha

Il trouvera sur son chemin un adversaire qu'il connaît bien, le Mozambique, prêt à déjouer les pronostics et à s'inviter à la table des grands.

Covilha admet : "Cela va être difficile pour nous, mais nous avons 12 joueurs et nous tâcherons de faire le meilleur usage possible de nos forces. Nous devons jouer avec un maximum de solidarité."

De son côté, le Nigeria - équipe en forme du moment - sera opposé à la Côte d'Ivoire dans un derby entre Africaines de l'Ouest. Le match s'annonce très musclé. 

Les D'Tigress, surnom donné aux Nigérianes, sont les favorites pour le titre, surtout après leur succès face au Sénégal synonyme de première place du Groupe B. Mais les Ivoiriennes savent se battre et elles ont envie de surprendre tout le monde.

La Côte d'Ivoire a été proche de prendre le meilleur sur l'Angola et elle aborde la seconde phase de la compétition consciente de ses capacités, comme elle l'a démontré contre les Angolaises, dans un match que celles-ci souhaitent oublier au plus vite, tant la bataille mentale a été dure.

Le Cameroun se trouve face à un défi de taille. Il doit en effet affronter le Sénégal, champion en titre. Cette partie est la revanche de la finale d'il y a deux ans et les Camerounaises, qui ont connu une phase de groupes délicate, auront à coeur de se venger.

Les hôtes du Mali seront opposées à l'Égypte, unique équipe d'Afrique du Nord restante à ce stade du tournoi. 

Les fans locaux sont prêts à amener tout leur soutien à leurs joueuses favorites et l'Égypte ne sera à n'en pas douter mise sous pression. Les Maliennes n'ont qu'un objectif aujourd'hui : que ses fans quittent la salle avec un sourire aux lèvres. 

L'ailière de l'Égypte Hala Mostafa Elshaarawy dit : "Nous ferons de notre mieux. Leurs grandes sont plutôt lentes et nos ailières-fortes sont légères et rapides, donc je pense que nous avons des chances de gagner. Ce n'est pas la première fois que nous évoluerons devant autant de gens, à nous de réussir à faire le vide dans nos têtes."

Il y a deux ans, l'Égypte avait surpris l'Angola dans la phase de groupes. Le Mali est averti. 

Le coach du Mali Sylvain Lautié reconnaît : "Cela va être une grosse bataille."

Les deux finalistes de cette compétition iront représenter l'Afrique à la Coupe du Monde féminine FIBA 2018 en Espagne. 

FIBA