×

Suivre FIBA sur Facebook

21 - 29
July 2018
28/07/2018
News
to read

4 équipes pour 3 places sur le podium

MINSK (FIBA U17 Women's Basketball World Cup 2018) - Chacune des quatre équipes encore en course pour remporter la Coupe du Monde féminine U17 FIBA 2018 est déjà montée sur un podium par le passé. Elles partagent toutes le même objectif : repartir de Minsk avec le trophée.

Au moment d'aborder les demi-finales de samedi, l'Australie, la France, la Hongrie et les USA sont toujours invaincus dans le tournoi. Dimanche soir, il n'y aura plus qu'une seule nation, championne du monde, qui pourra se vanter de n'avoir concédé aucune défaite dans la compétition.

Voici une brève présentation des quatre demi-finalistes :

AUSTRALIE


Raisons pour un podium : l'Australie a pris l'habitude de gagner à la Coupe du Monde U17, avec désormais 14 succès consécutifs depuis les matches de classement 5-8 de l'édition 2014. Son efficacité défensive est remarquable : les protégées de Shannon Seebohm n'ont pas encaissé plus de 50 points en cinq rencontres jouées jusqu'à présent. Les arrières Shyla Heal et Lily Scanlon ont été impressionnantes des deux côtés du terrain.
Raisons d'un éventuel échec : l'Australie semblait maîtriser son sujet en quarts de finale contre l'Espagne, creusant rapidement un écart de 14 points au début du second quart-temps. Toutefois, elle a connu ensuite des problèmes de concentration qui pourraient lui coûter cher contre un adversaire plus coriace. Sa défense dans la raquette est solide, mais ses intérieures doivent se méfier des fautes. Il ne fait aucun doute que la Française Iliana Rupert représente un test très intéressant.
Meilleur résultat à la Coupe du Monde féminine U17 FIBA : gain du titre (2016)

FRANCE

Raisons pour un podium : la France a remporté le Championnat d'Europe U16 FIBA 2017 sur ses terres et elle s'est montrée solide à Minsk, en particulier quand on considère que la candidate au titre de MVP Iliana Rupert - qui n'a pas joué en huitièmes de finale - n'a joué que 16.7 minutes de jeu en moyenne par match. Les Françaises savent gagner des matches importants et elles ont surmonté les défis posés par le Japon et le Mali, s'imposant d'au moins 20 points à chaque match, à l'exception du tout premier.
Raisons d'un éventuel échec : la France est septième au pourcentage aux tirs (36.3 %) - seule équipe des quatre à moins de 40 %. Elle est seconde aux rebonds, mais il paraît probable qu'elle n'aura dorénavant pas autant de secondes chances dans les matches à venir. La France n'a pas encore dû s'en remettre à l'unique talent de Rupert, mais les Françaises auront besoin de leur star pour briller et atteindre une deuxième fois la finale, comme lors de l'édition inaugurale en 2010, en France.
Meilleur résultat à la Coupe du Monde féminine U17 FIBA : finaliste (2010)

HONGRIE

Raisons pour un podium : la confiance. La Hongrie doit croire en ses chances de gagner ses deux prochains matches. Ses cinq victoires consécutives, en particulier contre l'Espagne et le Japon, devraient lui avoir permis d'avoir fait le plein de confiance. Finaliste l'an dernier au Championnat d'Europe féminin U16 FIBA, la Hongrie est l'équipe la plus adroite à trois points (32.5 %) à Minsk et c'est un compartiment du jeu qui peut vraiment lui ouvrir la voie du succès.
Raisons d'un éventuel échec : elle se retrouve face à un défi énorme, celui de renverser les USA, triple-champions du monde U17. Des quatre équipes qualifiées pour les demi-finales, c'est celle qui aura le moins de pression pour aller chercher une place sur le podium. Les défenses adverses surveilleront de très près les stars Reka Dombai et Aliz Varga, la Hongrie devra donc vraisemblablement trouver d'autres solutions en attaque, comme cela a été le cas en quarts de finale contre le Japon, avec les 18 points de Barbara Angyal.
Meilleur résultat à la Coupe du Monde féminine U17 FIBA : 3ème place (2014)

USA

Raisons pour un podium : les USA n'ont pas vraiment été inquiétés jusqu'à présent dans le tournoi. Leur effectif est très équilibré et offre de nombreuses options à la coach Carla Berube : la moitié de l'équipe tourne à 8 points ou plus de moyenne par match. Les USA sont en tête de la plupart des catégories de statistiques et semblent particulièrement dangereux quand ils font bien circuler le ballon, ce qu'ils ont su faire jusqu'à maintenant (25.6 assists de moyenne en cinq matches).
Raisons d'un éventuel échec : 2016 a prouvé qu'aucune équipe n'est imbattable. Même si on attend des USA une victoire en demi-finale contre la Hongrie, la France et l'Australie ont le talent suffisant pour les menacer sérieusement en finale dimanche. Les USA ont parfois fait preuve d'un excès de confiance. Auteures vendredi d'une remarquable performance défensive contre l'Espagne (seulement 31 points encaissés en quarts de finale), la production offensive (66 points) des Américaines a été leur plus mauvaise de la compétition. Il leur faudra rapidement retrouver leur verve offensive au moment d'aller chercher un quatrième sacre mondial.
Meilleur résultat à la Coupe du Monde féminine U17 FIBA : gain du titre (2010, 2012 & 2014)

Est-ce que votre candidate au titre de MVP fait partie des quatre dernières équipes demi-finalistes ?  VOTEZ MAINTENANT !

FIBA