Coupe du Monde FIBA Féminine

Anciennement connue sous l’appellation de Championnat du Monde Féminin FIBA, la compétition phare du basketball féminin sera disputée en ​​2018 sous son nouveau nom de Coupe du Monde FIBA féminine. Ce passionnant tournoi historique aura lieu en Espagne, le pays qui a également accueilli la première Coupe du Monde FIBA masculine.

L’Espagne a écrit sa propre histoire lors de la dernière édition de la compétition disputée en 2014 à Istanbul (Turquie) en se qualifiant pour la finale. Cependant, elle n'a pas été en mesure d'empêcher les tout-puissants États-Unis de conserver le titre acquis en 2010.


 

Les États-Unis règnent sur la compétition depuis 1979, remportant 7 des 11 éditions disputées depuis lors. Ils ont aussi eu l'honneur de remporter la toute première édition en 1953 au Chili, titre défendu avec succès en 1957 au Brésil.

En 1959, l'Union soviétique  gagne son tout premier sacre, chez elle, à Moscou.

Ce succès marque le début de l’âge d’or du basketball soviétique, avec l'obtention tout à fait étonnante de cinq titres consécutifs.

À ce jour, aucune autre nation n'a été en mesure d'égaler cette série.

Même les États-Unis, 9 fois vainqueurs de la compétition, ne l’ont pas encore remporté trois fois de suite - leur objectif pour 2018.

Il a fallu une performance spectaculaire de l'une des meilleures basketteuses de tous les temps pour enfin briser le double monopole de ces deux puissances du basketball féminin - plus de 40 ans après le lancement de la compétition. Hortencia Marcari, Hall of Famer FIBA, a été l'architecte du titre mémorable remporté par Brésil en 1994.

Douze ans plus tard, les "Opales’’ sont sorties vainqueurs grâce à une autre grande joueuse: Lauren Jackson. Elle a propulsé l’Australie sur la première marche du podium à Sao Paulo.

Une si riche tradition et l’excitation de pouvoir écrire une nouvelle page d'histoire seront des sources de motivation pour les 16 nations qui tenteront de mettre la main sur ce trophée tant convoité en 2018 en Espagne.

Celles-ci se qualifieront par le biais des différents Championnats continentaux qui auront lieu en 2017.

Cinq places sont attribuées à l'Europe (en plus de l'Espagne, pays hôte), quatre aux Amériques, trois à l'Asie, deux à l'Afrique et une à l'Océanie.