Championnats du Monde U17

La quatrième édition du Championnat du Monde U17 des garçons ​​aura lieu en 2016 en Espagne et, pour la première fois, sera jouée conjointement avec le Championnat du Monde ​​U17 des filles. Cela representera un vrai festival de basketball des jeunes.

Cet événement unique et innovant est fait pour combiner tous les éléments les plus attrayants pour les jeunes joueurs et les supporters, avec des possibilités d'apprécier et de partager de bons moments, faits aussi de musique et de technologie - avec le basketball comme élément unificateur.

Cette organisation conjointe est également destinée à créer une valeur ajoutée, en augmentant la qualité des prestations et en touchant une audience beaucoup plus large et plus forte.

GARÇONS
  • Les trois premières éditions du Championnat du Monde U17 ​​ont été remportées par les États-Unis, qui comptaient dans ses rangs toute une vague de jeunes joueurs très prometteurs.

    Les États-Unis ont soulevé leur première couronne lors du tournoi disputé en 2010 à Hambourg, en battant la Pologne en finale. Bradley Beal devenait le premier MVP, démontrant qu’il avait les qualités pour évoluer en NBA.

    L'Égypte a également porté haut l'honneur de l'Afrique avec une mémorable et spectaculaire première victoire d'un point face à la Corée.

    Deux ans plus tard, à Kaunas, Jahil Okafor, joueur de Duke en NCAA, a fait l'étalage de son talent et a été désigné MVP de la compétition. En juin 2015, il a été drafté en NBA par les 76ers de Philadelphie.

    Dante Exum a aussi excellé dans les rangs de l'Australie, avant d'apparaître avec l'équipe senior à la Coupe du monde FIBA de 2014. Il a ensuite rejoint la NBA, chez les Utah Jazz.

    Sur le plan européen, Mario Hezonja a été étincelant avec la Croatie en 2012, contribuant largement à l'obtention de la médaille de bronze. Il a rapidement fait son apparition à la Coupe du monde FIBA, en Euroligue avec Barcelone, avant d'être finalement drafté en NBA par les Orlando Magic, où il évolue actuellement.

    L'édition 2014 s'est déroulée à Dubaï. Elle a vu le triomphe des USA, qui sont parvenus à porter leur série d’invincibilité à 22 matches (en trois éditions). Une fois de plus, ils ont pris le meilleur sur l'Australie en finale, au terme d'un match passionnant.

    Les États-Unis se sont imposés par 99-92, grâce à un excellent Malik Newman, futur MVP, tandis que l'Australie a été portée par Isaac Humphries et Dejan Vasiljevic.

    Pour être retenu parmi les 16 équipes qui seront en Espagne en 2016, chaque nation devra valider son billet à travers les Championnats continentaux ​​U16 des différentes régions FIBA en 2015. Cinq places sont réservées à l’Europe, en plus du pays hôte, quatre pour les Amériques, trois pour l’Asie, deux pour l'Afrique et une pour l'Océanie.

  • Les trois premières éditions du Championnat du monde U17 féminin ​​ont vu beaucoup de talents éclorent.

    Le championnat a été lancé en 2010 à Rodez et Toulouse en France, et le pays hôte a atteint la finale, emmenée par l'excellente meneuse de jeu Olivia Epoupa, qui a récemment disputé la finale de l'EuroBasket Women 2015 avec l’équipe nationale senior.

    Toutefois, l’équipe s'est inclinée devant les États-Unis, emmenés par Brianna Stewart. Cette dernière a fait ses débuts au Championnat du Monde féminin de 2014 ​en Turquie – tout comme l’As du 3x3, Jewell Loyd.

    Les États-Unis ont conservé leur titre lors de l’édition 2012 à Amsterdam, en dominant l'Espagne en finale.

    La compétition a été illuminée par la Canadienne Kia Nurse, donnant un premier aperçu de ce qui allait suivre en 2015. C'est en effet elle, et ses performances de MVP, qui a permis à son équipe nationale senior de remporter la médaille d'or aux Jeux panaméricains de Toronto et la couronne continentale au FIBA Americas Women’s Championship à Edmonton. Durant cette édition, il faut aussi souligner le premier succès historique pour l'Afrique, lorsque le Mali a battu le Brésil.

    Poursuivant leur domination, les États-Unis ont remporté une troisième couronne consécutive en 2014 en République Tchèque.

    Dans ce qui était une répétition de la finale de 2012, ils ont à nouveau affronté l'Espagne. Mais cette fois, les Espagnoles et leur étincelante Angela Salvadores, MVP du tournoi avec notamment une prestation remarquable en finale avec ses 40 points, ont été à deux doigts de renverser la suprématie américaine.   

    Une fois encore, le Mali a fait sensation en signant la première victoire d'une équipe africaine face à une nation européenne (victoire contre l’Italie).


     

    Pour être retenue parmi les 16 équipes qui seront en Espagne en 2016, chaque nation devra valider son billet à travers les Championnats continentaux U16 des différentes régions FIBA en 2015. Cinq places sont réservées à l’Europe, en plus du pays hôte, quatre pour les Amériques, trois pour l’Asie, deux pour l'Afrique et une pour l'Océanie.