×

Suivre FIBA sur Facebook

16/05/2016
News
to read

Madu très optimiste avant le TQO

ABUJA (Tournoi de Qualification Olympique féminin FIBA 2016) – 3e du dernier AfroBasket, le Nigeria est dans une spirale positive de résultats. Une confiance telle que Ndidi Madu voit bien une issue positive au prochain Tournoi de Qualification Olympique féminin.

Madu était la meilleure rebondeuse du Nigeria lors de l'AfroBasket féminin 2015

A 27 ans, Madu a vu du pays.  Prochaine étape : la France et Nantes, du 13 au 19 juin. Les JO sont au bout du TQO, que le Nigeria n’a plus disputé depuis 2004.

Présente en sélection depuis 2013, Madu a été une grande contributrice à la médaille de bronze lors du dernier AfroBasket (8,1 points, 9,5 rebonds en 23 minutes), leur permettant d’obtenir le dernier ticket qualificatif pour le TQO.

Madu a cumulé les podiums puisqu’en décembre, elle a été l’une des stars du parcours de son club (Ferroviario de Maputo, Mozambique) en Coupe d’Afrique des Champions (9 points, 5,8 rebonds en 24 minutes), terminant encore troisième.

Pour compléter sa saison, Madu a rejoint Buducnost Podgorica, au Monténégro. Résultat : un titre de championne de Ligue Adriatique en guise de cadeau d’anniversaire.

Madu arrive forcément avec le plein de confiance après cette saison riche de succès. A Nantes, il faudra déjà battre au moins l’une des deux équipes de leur groupe C : la Biélorussie ou la Corée du Sud.

Le Nigeria est la moins bien classée des trois nations du groupe (42au classement FIBA, Biélorussie 10e, Corée du Sud 12e). Pas grave pour l’intérieure, qui voit ça comme une motivation supplémentaire.

Même si elle reconnaît que ces deux équipes-là sont très fortes, elle confie : « Peu importe le classement. »

C'est les filles qui en voudront le plus qui iront chercher leur ticket olympique. - Madu

Reste donc à gagner au moins un match de groupe pour atteindre les quarts de finale. En cas de défaite à ce stade de la compétition, il resterait un joker aux Nigérianes : la cinquième place qualificative pour les JO, disputée le week-end du 18-19 juin.

« Il faut jouer notre carte à fond », conclut Madu.

Un billet olympique pour terminer sa saison en apothéose. Mais avant cela, la préparation continue pour le Nigeria, qui jouera face à la Turquie puis à l’Argentine.

FIBA