×

Suivre FIBA sur Facebook

26 juillet
08 août, 2021
27/11/2019
News
to read

TQOF : les réactions suite au tirage au sort

MIES (Switzerland) - Le tirage au sort pour les quatre Tournois de Qualification Olympique Féminins FIBA (TQOF) de février 2020 effectué, les 16 pays participants savent désormais ce qui les attend sur la route qui conduit aux JO de Tokyo 2020.


Le coach de la Belgique Philip Mestdagh avait déjà une information avant la Céréomine officielle : son équipe jouerait à domicile, à Ostende. Les 'Cats' se trouvent dans un groupe "délicat et équilibré", aux côtés du Canada, du Japon et de la Suède. Les deux meilleures équipes - le Japon est déjà qualifié en sa qualité d'hôte des JO - se qualifieront pour Tokyo 2020.

"C'est un groupe difficile et surtout très équilibré," dit Mestdagh à nieuwsblad.be. “Un 3-sur-3 (succès) est possible, mais un 0-sur-3 aussi. J'aurais préféré éviter le Japon et affronter les USA. Bien sûr, les USA ont la meilleure équipe du monde, mais le Japon - nous nous sommes inclinés face à lui (77-75) à la Coupe du Monde Féminine FIBA à Tenerife, après prolongation.

La Belgique s'est inclinée après prolongation contre le Japon à la Coupe du Monde Féminine FIBA 2018

"Elles sont petites, adroites aux tirs et ce sera donc à nous de faire la différence dans la raquette. Le Canada est l'un des leaders mondiaux. Nous l'avons battu à Bruxelles cette année durant notre préparation pour le FIBA Women's EuroBasket en Serbie. Il n'avait alors pas aligné une équipe au complet, mais il débarquera en Belgique avec toutes ses meilleures joueuses.

"La Suède a réussi un bon championnat continental et elle est l'une des nations émergentes. Avec sa star Amanda Zahui (WNBA, New York Liberty) et les jumelles Elin et Frida Eldebrink, elles incarnent le renouveau du basket suédois. Nous sommes toutefois ambitieuses et nous visons assurément une place aux JO."

La Belgique avait supris l'Espagne lors de la Coupe du Monde Féminine et elle avait poussé les USA jusque dans leurs derniers retranchements en demi-finale. Dans la revanche à l'occasion du match pour la 3e place, l'Espagne s'était vengée en s'imposant contre la Belgique.

Cet été au FIBA Women's EuroBasket, la Belgique s'est inclinée 84-80 après prolongation en quart de finale contre la France, future médaillée d'argent. Elle a battu la Hongrie 72-56 dans le match de classement qui lui a permis de décrocher une place dans l'un des Tournois de Qualification Olympique Féminins FIBA 2020 (TQOF).

La Belgique sera formidable. En octobre, son intérieure vedette Emma Meesseman a mené les Washington Mystics vers le titre WNBA, se faisant au passage désigner MVP des finales. À ses côtés évoluait Kim Mestdagh, une autre star de la sélection belge.

"(ACCUEILLIR UN TQOF) NOUS DONNE UNE SOURCE DE MOTIVATION SUPPLÉMENTAIRE ET DE L'ÉNERGIE. CELA VA NOUS POUSSER, MES JOUEUSES ET MOI, À PRODUIRE NOTRE MEILLEUR BASKET AFIN D'OBTENIR NOTRE PLACE AUX JO."- Marina Maljkovic, coach de la Serbie

Le président de la fédération serbe de basketball Predrag Danilovic se réjouit d'accueillir dans son pays à la fois un TQO et un TQOF.

Les femmes se mesureront au Nigeria, double champion d'Afrique en titre, aux USA, N° 1 mondial, et au Mozambique. Les USA, en leur qualité de champions du monde en titre, sont d'ores et déjà assurés de participer aux JO. Les deux autres pays qui finiront les mieux classés au TQO de Belgrade iront aussi à Tokyo.

"Nous aurions pu hériter d'un groupe plus difficile," admet Danilovic. "Il apparaît évident que l'objectif de tout le monde est de prendre part aux JO. Ce ne sera pas facile, mais j'espère décrocher la qualification tant chez les femmes que chez les hommes."

La Serbie affrontera le Nigeria, les USA et le Mozambique au TQOF de Belgrade

Marina Maljkovic, coach de la Serbie, dit au sujet d'évoluer à domicile : "Cela nous donne une source de motivation supplémentaire et de l'énergie. Cela va nous pousser, mes joueuses et moi, à produire notre meilleur basket afin d'obtenir notre place aux JO.

"L'importance de cette compétition est énorme, car tout le monde veut aller au Japon." 

L'Espagne, qui s'est en quelque sorte vengée de sa 3e place à 'sa' Coupe du Monde Féminine en remportant le FIBA Women's EuroBasket à Belgrade cette année, disputera quant à elle le TQOF organisé à Foshan (Chine). Elle y retrouvera la Chine, la Grande-Bretagne et la Corée.

L'ancienne distributrice Elisa Aguilar, double olympienne qui travaille au sein de la fédération nationale, donne son avis sur le tirage : "Venir en février, en plein milieu des championnats nationaux, ne facilitera pas les choses. Logistiquement, ce sera très compliqué.

"Mais je pense que nous pouvons aborder cette échéance avec sérénité. Nous avons une belle équipe et je suis convaincue que nous allons nous qualifier, car notre sélection nationale le mérite et elle a le potentiel pour le faire. Nous n'avons qu'un seul objectif en tête : repartir de Chine avec notre qualification en poche."

L'Espagne partage son groupe avec la Grande-Bretagne, la Corée et la Chine au TQOF de Foshan

La fédération espagnole de basket nage en plein bonheur suite au titre européen remporté par l'équipe féminine et le sacre mondial gagné par l'équipe masculine à la Coupe du Monde FIBA de cet été en Chine, sans perdre le moindre match.

"Même dans nos rêves les plus fous," lance Aguilar, "nous n'aurions pas pu imaginer passer un tel été. Cela vous donne un surplus de force pour continuer sur cette voie."

Les trois meilleures équipes de ce groupe seront du voyage au Japon.

Avec son 4e rang final, la Grande-Bretagne a probablement été le plus grande surprise du récent FIBA Women's EuroBasket.

Chema Buceta, coach de la sélection britannique, déclare : "C'est fantastique d'être engagé à un si haut niveau, suite à notre 4e place cet été. Nous devons désormais faire preuve d'ambition et donner notre maximum pour essayer de nous qualifier.

"Toutes les équipes de notre groupe sont fortes et tous les matchs seront difficiles, mais nous avons démontré que nous pouvons battre des bonnes équipes si nous défendons avec agressivité, attaquons avec discernement, nous soutenons les uns les autres et restons positifs."

 FIBA