Tournois Olympiques de basketball

HOMMES
  • Les Jeux Olympiques de Rio 2016 marqueront huit décennies de pratique du basketball.

    C’est une compétition que les États-Unis ont dominé sur l'ensemble des 80 ans et ils arriveront au Brésil en tant que double tenant du titre, avec pas moins de 14 sacres olympiques à leur actif.

    Ils tenteront de remporter un sixième titre sur les sept dernières éditions des Jeux Olympiques, l'Argentine ayant été le seul pays à briser cette belle série lancée en 1992 par la "Dream Team".

    Le succès de l'Argentine à Athènes en 2004 reste à ce jour l’un des faits les plus marquants de l’histoire olympique. L'équipe emmenée par Manu Ginobili et Luis Scola a écrit là la plus belle page de l'histoire du basketball argentin.

    Seuls quatre pays ont décroché l'or aux Jeux Olympiques. La Yougoslavie a triomphé à Moscou en 1980, derrière Dražen Dalipagić et Dragan Kicanovic.

    L'Union soviétique a remporté deux titres olympiques. Le premier, à Munich en 1972, a mis fin à l'hégémonie des États-Unis, qui avaient remporté les sept premiers titres. C’est d’ailleurs la seule défaite américaine en finale.

    Séoul a été le théâtre du deuxième sacre de l'Union soviétique en 1988.

    Douze pays prendront part aux Jeux Olympiques de Rio. Le Brésil, pays hôte, sera rejoint par les USA (vainqueurs de la Coupe du Monde FIBA 2014), le Nigéria (vainqueur de l’AfroBasket 2015), le Venezuela et l’Argentine (vainqueur et vice-champion de l'Americas Championship 2015), la Chine (vainqueur de l'Asia Championship 2015), l’Espagne et la Lituanie (vainqueur et vice-champion de l’EuroBasket 2015) et l’Australie (vainqueur de l'Oceania Championship 2015).

    Les trois derniers tickets qualificatifs pour Rio seront attribués aux vainqueurs des Tournois de Qualification Olympique FIBA 2016.

  • Le basketball féminin a fait son entrée dans cette compétition en 1976. Une participation aux Jeux Olympiques est depuis devenue le rêve de toutes les joueuses de basketball.

    Les États-Unis dominent sans conteste le palmarès avec ses 7 titres. Mais c'est l'Union soviétique qui peut se targuer d'avoir remporté la toute première édition. Elle défendit même avec succès son titre 4 ans plus tard chez elle, à Moscou.

    Mais depuis, les États-Unis ont tout raflé, à l'exception des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, lorsque l'équipe de la Communauté des États Indépendants (CEI), menée par Natalia Zasulskaya et Elena Khoudachova, décrocha l'or contre la Chine.

    L’Australie a régulièrement contesté la domination américaine, disputant trois finales consécutives entre 2000 et 2008, mais échouant de peu à chaque fois.

    À Londres en 2012, c'est la France qui a eu l'honneur de défier les États-Unis à l'occasion de leur première apparition en finale. Malheureusement pour elles, les Françaises n'eurent pas droit au chapitre et s'inclinèrent lourdement contre les États-Unis.

    Pour les Jeux de Rio 2016, sept équipes sont déjà qualifiées.

    Le Brésil, pays hôte, et les États-Unis, vainqueur du Championnat du Monde Féminin FIBA 2014, seront rejoints dans cette compétition à 12 équipes par les vainqueurs des Championnats continentaux féminins de 2015: le Sénégal (Afrique), le Canada (Amériques), le Japon (Asie), la Serbie (Europe) et l'Australie (Océanie). 

    Les cinq places restantes seront attribuées à l'issue d'un très passionnant et excitant Tournoi de Qualification Olympique Féminin (TQOF). 12 équipes se disputeront les 5 derniers billets pour le Tournoi Olympique féminin.

    Toutes les équipes tenteront de déloger les États-Unis du trône olympique qu'ils occupent depuis 1996. Une victoire américaine signifierait quant à elle un sixième titre consécutif et une domination absolue pendant les deux dernières décennies.