Coupes Continentales

HOMMES
  • Chaque continent dispose de sa propre compétition continentale FIBA (dénommée jusqu'en 2015 "Championnat continental") qui aura lieu tous les quatre ans après les éditions de 2017.

    EuroBasket Cup (connue jusqu'en 2015 comme l'EuroBasket)

    L’EuroBasket existe depuis 1935, année où la Lettonie a remporté la toute première édition à Genève. La Lituanie a ensuite remporté des titres consécutifs, avant que l'Union soviétique ne prenne possession de la compétition entre 1947 et 1971, la remportant 11 fois. Elle est la nation la plus titrée avec 14 succès. La Yougoslavie a quant à elle gagné huit titres au total, la Lituanie trois et l'Italie, la Grèce et l'Espagne deux. Cette dernière, qui a goûté au succès pour la première fois en 2009, a défendu victorieusement sa couronne en 2011. La France a été sacrée championne pour la première fois en 2013. Au palmarès figurent aussi la Hongrie, la Tchécoslovaquie, l'Allemagne, la Russie et même l'Egypte avec un titre chacune.

    Americas Cup (connue jusqu'en 2015 comme FIBA Americas Championship)

    Il y a eu cinq différents vainqueurs du FIBA Americas Championship ​​depuis sa création en 1980, avec les Etats-Unis qui mènent la danse en ayant gagné six éditions. Le Porto Rico a fêté le tout premier titre, sur ses terres à San Juan. Le Brésil compte trois titres et l'Argentine deux. Le Mexique est rentré dans l’histoire en s'imposant pour la première fois en 2013. Le dernier vainqueur en date est le Venezuela, en 2015.

    Asia Cup (connue jusqu'en 2015 comme FIBA Asia Championship)

    La Chine a été la nation dominante du FIBA Asia Championship avec ses 15 titres - trois fois plus que son poursuivant direct. Cependant, ce sont les Philippines qui ont  remporté à domicile la première édition en 1960. La Corée et le Japon ont tous deux triomphé à deux reprises. Plus récemment, c'est l'Iran qui s'est fait remarqué, avec ses titres acquis en 2007, 2009 et 2013.

    AfroBasket Cup (connue jusqu'en 2015 comme AfroBasket)

    L'Égypte a remporté les deux premiers titres d'une compétition née en 1962. L'AfroBasket a couronné plusieurs équipes avant que l'Angola ne prenne le contrôle de la compétition à partir de 1989, remportant 11 des 14 titres les plus récents. La Tunisie n'a remporté son premier titre qu’en 2011. Le Nigeria est le tenant du titre, vainqueur pour la première fois en 2015.

  • Chaque continent dispose de sa propre compétition continentale FIBA (cdénommée "Championnat continental" jusqu'en 2015) qui a lieu tous les deux ans. En plus d’être des compétitions très prestigieuses et respectées, elles servent également d’éliminatoires pour les Jeux Olympiques et la Coupe du monde FIBA.

    EuroBasket Women Cup (connue jusqu'en 2015 comme l'EuroBasket Women)

    L’EuroBasket Women existe depuis 1938, année où l'Italie a remporté la première édition. L'Union soviétique a ensuite instauré une mainmise, remportant 21 des 22 titres suivants - dont 17 consécutifs. Seule la Bulgarie a brisé cette séquence en remportant l’édition de 1958. Ces derniers temps, l’issue de la compétition a été imprévisible, avec aucune défense de titre réussie et huit vainqueurs différents – dont la Serbie, tenante du titre, qu'elle tentera de défendre à l'EuroBasket Women 2017 en République Tchèque.

    Americas Women’s Cup (connue jusqu'en 2015 comme FIBA Americas Women’s Championship)

    En entrant dans sa troisième décennie, le FIBA Americas Women’s Championship a vu le deuxième sacre du Canada sur ses terres à Edmonton en 2015, après son succès en 1995 devant ses supporters à Hamilton. Entre la première édition de 1989 et la dernière de 2015, seules 4 nations ont gagné le titre. Le Brésil mène au palmarès avec cinq titres, suivi de Cuba avec quatre, puis du Canada et des États-Unis avec deux.

    Asia Women’s Cup (connue jusqu'en 2015 comme FIBA Asia Women’s Championship)

    La Chine et la Corée ont dominé le FIBA Asia Women’s Championship depuis son lancement en 1965. La Chine compte 11 titres à son actif alors que la Corée, vainqueur de la toute première édition, a été couronnée à 12 reprises. La Chine avait espéré égaler ce record en 2015 chez elle à Wuhan, mais elle s'est inclinée contre le Japon, qui a ainsi défendu victorieusement son premier titre acquis en 2013 à Bangkok. Ces trois nations sont les seules à figurer au palmarès de cette compétition.

    AfroBasket Women Cup (connue jusqu'en 2015 comme Afrobasket Women)

    L'Égypte a remporté les deux premières éditions de cette compétition née en 1966. Après l'unique succès du Madagascar en 1970, le Sénégal a assis sa domination en remportant 9 des 12 éditions suivantes. Sa suprématie n'a été contestée que par le Zaïre à trois reprises. Le Nigeria a gagné 2 titres consécutifs en 2003 et 2005, avant que le Mali ne rentre dans l'histoire en s'imposant en 2007. Après une longue disette, le Sénégal a reconquis le titre en 2009. L'Angola a gagné son premier titre en 2011, puis l'a défendu victorieusement en 2013, avant que le Sénégal ne reprenne son bien en 2015, soulevant ainsi ce trophée pour la 11ème fois.