×

Follow the World Cup on Facebook

31 août
15 septembre, 2019
10/09/2019
News
to read

Rubio dépasse Prigioni et devient le meilleur passeur de l'histoire de la Coupe du Monde FIBA

SHANGHAI (China) - Ayant fait ses débuts professionnels avant ses 15 ans, il a toujours été clair que Ricky Rubio allait battre des records au cours de sa carrière. En Chine, il vient de dépasser Pablo Prigioni et il est désormais le meilleur passeur de l'histoire de la Coupe du Monde FIBA.

Prigioni, le génie argentin, avait totalisé 106 assists en 24 matchs. Il était jusqu'à hier le leader de cette catégorie prise en compte à partir de 1994. Avec ses 4 assists contre la Serbie, Rubio avait égalé ce nombre. En servant Juancho Hernangomez pour un tir à trois points contre la Pologne, au début du second quart-temps, il a pris mardi seul les commandes de ce classement.

"C'est un honneur, vraiment, d'être comparé à l'une de mes idoles. Je l'ai affronté à de multiples reprises et j'ai énormément appris de lui," commente Rubio au moment d'apprendre qu'il a détrôné Pablo Prigioni.

Rubio a atteint la marque des 106 assists à son 21e match de Coupe du Monde, et c'est à son 22e qu'il a pris la tête de ce classement. Le niveau de jeu qu'il affiche actuellement en Chine lui a valu, dès le premier jour de compétition, des louanges venant de toutes parts.   

"Fantastique performance de Ricky Rubio. Il a contrôlé à lui tout seul le rythme de ce match," a reconnu le coach de la Serbie Sasha Djordjevic, lui-même un ancien distributeur, au sortir de la défaite face à l'Espagne, un match qui a valu à Rubio d'être élu 'TCL Player of the Game'.


Sans surprise, Sergio Scariolo, qui a dirigé Rubio quasiment tout au long de sa carrière en équipe nationale, s'est montré très ému lorsqu'il a été interrogé sur le développement du nouveau membre des Phoenix Suns.

"En venant ici, j'ai regardé quelques anciennes photos et je suis tombé sur celle de la médaille d'or remportée au FIBA EuroBasket 2009. J'observais les visages des joueurs. Vous pouviez voir que Ricky était vraiment, vraiment un bébé. C'était il y a 10 ans, il n'avait que 18 ans, mais... quand j'ai repris les commandes de la sélection espagnole, je lui ai dit 'Aussi longtemps que je serai coach de cette équipe, tu seras mon distributeur N° 1.' Parce qu'il est spécial. Il sait faire plein de choses différentes, il est un tellement bon passeur, un joueur intelligent, un bon défenseur. Il arrive à savoir quand l'équipe a besoin de lui pour orchestrer la manœuvre ou pour marquer des points. Il progresse encore. Je pense que Ricky s'améliore toujours, pour enfin trouver l'équilibre parfait entre les passes et les tirs. Il est tout proche de sa pleine maturité et ses meilleures années sont encore à venir," sourit le coach de l'Espagne.


Bébé Rubio, 3e depuis la droite, lors du titre en 2009

Rubio fêtera ses 29 ans le 21 octobre, de quoi ajouter un peu de symbolique au cap qu'il a passé en Chine. Car c'est là qu'il a fait ses grands débuts en disputant les JO de 2008 alors qu'il avait 17 ans, devenant du coup le plus jeune joueur ayant participé à une finale olympique. Onze ans plus tard, il a confirmé tout le potentiel décelé en lui à l'époque.

Et faites confiance au coach Scariolo quand il affirme que les meilleures années de Ricky Rubio sont à venir.

FIBA