×

Follow the World Cup on Facebook

04/12/2018
News
to read

Collet : ''Cette équipe est magnifique''

LIMOGES (FIBA Basketball World Cup 2019 European Qualifiers) - Il y a eu de nombreux défis à relever tout au long des Éliminatoires Zone Europe pour la Coupe du Monde FIBA 2019, mais la France a su tous les relever.

Au plus fort de la lutte, il a fallu passer par des périodes délicates pour finir par les surmonter et se qualifier pour la Coupe du Monde de l'an prochain en Chine. Mais suite à la qualification de la France, le coach Vincent Collet admet que même s'il a eu besoin d'un peu de temps pour se laisser convaincre par le nouveau système de compétition, il en est devenu un fan depuis qu'il a réalisé que celui-ci avait permis d'initier une nouvelle ère pour le basket dans l'Hexagone.

Collet, après avoir guidé la France vers des succès en République tchèque - synonyme de qualification pour la Coupe du Monde - et contre la Bulgarie à Limoges au cours de la cinquième fenêtre des Éliminatoires, a pris le temps d'analyser cette campagne qualificative, notamment ce qu'un large groupe de joueurs a consenti pour le bien de leur équipe nationale et de leur pays.

"NOTRE VICTOIRE DE VENDREDI ET LE SÉRIEUX QUE NOUS AVONS AFFICHÉ DEPUIS, EN PARTICULIER LORS DES DEUX ENTRAÎNEMENTS, CELA EN DIT BEAUCOUP SUR CE GROUPE, SON HUMILITÉ, SA DÉTERMINATION ET SON ENTHOUSIASME. CE SONT DES VALEURS QUI NOUS ONT AIDÉS À ACCOMPLIR ÇA.”- Vincent Collet, coach de la France

S'exprimant au sortir de la victoire 77-53 lundi contre la Bulgarie, Collet déclare : “Cette équipe est magnifique, parce qu'elle a toujours donné le meilleur d'elle-même. Et on s'aperçoit que ça produit quand même des choses très intéressantes - quand bien même on sait très bien qu'il nous manque de grands joueurs.

"Mais malgré tout, on est vraiment contents de ce que les joueurs ont produit et il faut leur rendre hommage. Ils ont accompli un travail admirable et avec la grande qualité de ne pas avoir d'états d'âme. Il n'y en a aucun qui se préoccupe de la suite."

La suite, c'est dans un premier temps les deux ultimes matches des Éliminatoires, en février. La France jouera d'abord en Finlande, puis elle accueillera la République tchèque à Nantes pour conclure le second tour. Ensuite, en mars, aura lieu le tirage au sort de la Coupe du Monde.

L'étape suivante consistera à sélectionner les joueurs qui prendront part à la préparation du tournoi mondial et enfin, à choisir l'effectif définitif qui représentera la France.

Tous les joueurs, qu'ils aient participé aux Éliminatoires ou pas, sont susceptibles d'être du voyage en Chine.

Collet pense que tout le monde doit maintenant prendre le temps de repenser à toutes les bonnes choses que ces Éliminatoires ont amenées. Il trouve que la France devrait fêter ce bel accomplissement - la qualification pour la Coupe du Monde - et se montrer reconnaissante envers les joueurs qui ont permis à leur pays d'assurer sa participation au tournoi mondial de l'an prochain.

Il s'est attardé sur le cas de Yakuba Ouattara, un arrière-shooteur de 26 ans qui a fait ses débuts en sélection nationale senior lors du succès contre les Tchèques, mais qui n'a alors passé que 4 minutes sur le terrain, et qui a crevé l'écran contre la Bulgarie en scorant 17 points en 16 minutes de jeu. Inclus dans son 8-sur-9 aux tirs, il y a eu la conclusion explosive d'un alley-oop durant le quatrième quart-temps, qui a fait se lever tout le monde dans la salle, y compris ses coéquipiers.

"Ce que j'ai adoré ce soir, c'est la joie du banc lorsque Yakuba Ouattara a commencé à marquer des paniers," dit Collet. "Pour moi, c'est la marque d'une grande équipe. Et bien sûr, on peut trouver une plus forte équipe d'un point de vue basket que celle-là, mais ils ont des comportements de grande équipe. Ils jouent les uns pour les autres. Ils sont heureux quand leur coéquipiers brille et ça, c'est formidable. À chaque panier de Yakuba, ils se tapaient dans les mains, ils sautaient du banc et ils attendaient le prochain. Ça fait plaisir à voir !"

Collet s'est aussi montré très enthousiaste au sujet de ces Éliminatoires Zone Europe. Oui, c'est un homme très occupé, puisqu'il coache simultanément la SIG Strasbourg, qui évolue en Pro A française et qui dispute la Basketball Champions League. Même si son emploi du temps est donc très chargé avec la SIG, Collet en redemande question Éliminatoires.

"IL FAUDRA LES VALEURS QU'ON A AFFICHÉES DEPUIS LE DÉBUT DE CES FENÊTRES. IL FAUDRA QU'ON ESSAYE DE LES CONSERVER, QUEL QUE SOIT NOTRE EFFECTIF EN CHINE L'ÉTÉ PROCHAIN."- Collet

“Je me suis régalé toute la semaine. J'attends la prochaine fenêtre avec impatience. C'était vraiment une semaine où on a pris beaucoup de plaisir," avoue le technicien âgé de 55 ans. "J'aurais été déçu qu'on ne gagne pas ce soir. Notre victoire de vendredi et le sérieux que nous avons affiché depuis, en particulier lors des deux entraînements, en disent beaucoup sur ce groupe, son humilité, sa détermination et son enthousiasme. Ce sont des valeurs qui nous ont aidés à accomplir ça.

"On sait très bien qu'il faudra d'autres valeurs pour essayer de performer à la Coupe du monde mais ce n'est pas grave. Il ne faut pas se priver de dire que c'était bien et que ça fait plaisir.”

La France ne connaîtra pas avant mars ses adversaires du premier tour de la Coupe du Monde. Ce que Collet sait toutefois, c'est que pour avoir du succès, l'équipe qui se rendra en Chine devra adopter la même mentalité que celle qui s'est illustrée durant les Éliminatoires, s'imposant lors de 9 de ses 10 matches et faisant preuve dun grand caractère.

"On a la capacité à construire une équipe vraiment performante, mais au même titre que d'autres. Il faudra les valeurs qu'on a affichées depuis le début de ces fenêtres. Il faudra qu'on essaye de les conserver, quel que soit notre effectif en Chine l'été prochain. À ce prix, on pourra espérer se mesurer aux grandes nations et avoir un destin."

FIBA