×

Follow the World Cup on Facebook

05/12/2018
News
to read

Une qualification du Cameroun serait historique

LUANDA (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - Le Cameroun n'a jamais été aussi proche d'une qualification pour la Coupe du Monde FIBA.

En ayant remporté sept de ses douze matches, le Cameroun a terminé sa campagne qualificative du Groupe E des Éliminatoires Zone Afrique à la troisième place, derrière la Tunisie et l'Angola. 

HELPING MY NATIONAL TEAM TO BE IN THIS POSITION IS REALLY MOTIVATING AND IT SHOWS THAT WITH MORE WORK AND DEDICATION WE CAN DO BETTER IN THE FUTURE- Mbala

Toutefois, une question restera en suspens pendant quelques mois : les 19 points cumulés seront-ils suffisants pour lui assurer la meilleure troisième place des Groupes E et F, qui le qualifierait pour la phase finale de la compétition majeure de la FIBA, en Chine en 2019 ?

Pour Benoît Mbala, l'homme qui a été le meilleur marqueur de sa sélection durant les Éliminatoires avec une moyenne de 14 points en neuf matches, son pays est tout proche d'écrire l'histoire.

À l'occasion de l'ultime fenêtre des Éliminatoires pour la Coupe du Monde FIBA 2019, en février 2019, la Côte d'Ivoire et la République centrafricaine, qui partagent actuellement la troisième place du Groupe F avec 13 points chacune, viendront se mêler à la lutte pour terminer meilleure troisième équipe de la Zone Afrique.   

"Nous allons suivre tout ça de très près et nous avons déjà évoqué tous les scénarios possibles," avoue l'ailier de 2.01m à FIBA.basketball.

"Ce serait historique si nous arrivions à nous qualifier pour notre première Coupe du Monde, après avoir manqué la qualification de peu à de nombreuses reprises," ajoute Mbala.

Décrit comme l'un des pays les plus talentueux du continent, le Cameroun n'a jamais pris part à un événement mondial majeur. Il a notamment échoué au Tournoi de Qualification Olympique (TQO) en 2008, en s'inclinant contre le Porto Rico et la Croatie.

 

"C'est une étape importante pour nous et une formidable occasion d'écrire l'histoire pour le Cameroun," insiste le joueur de 23 ans. "Nous devons faire preuve de patience et espérer que les choses tournent en notre faveur lors de la dernière fenêtre des Éliminatoires."

Dans un entretien accordé plus tôt, il avait dit : "[Une qualification pour la Coupe du Monde] montrerait au monde entier que nous ne sommes pas juste connus grâce au football, mais aussi grâce au basket. Ce serait une sacrée affirmation de notre part et je pense que nous serions ensuite pris plus au sérieux." 

Le retour du Cameroun au premier plan et son option sur une qualification est le résultat du désir des joueurs et des coaches de resituer le Cameroun sur la carte du basketball mondial.

 

Au sujet des trois derniers matches disputés la semaine passée à Luanda, Mbala déclare : "Le premier match [contre l'Angola] a été le plus dur. Affronter le pays hôte et perdre dans les deux ou trois dernières minutes de la partie a été douloureux. Mais nous avions un objectif en tête et nous savions que tout n'était pas encore perdu, alors nous avons conservé le même état d'esprit pour gagner les rencontres suivantes."

Dans un match à gagner impérativement contre l'Égypte, le Cameroun devait s'imposer d'au moins 4 points. Les Camerounais se sont montrés à la hauteur de l'enjeu, infligeant aux Pharaons un 80-60 sans appel, maintenant ainsi intacts leurs espoirs de Coupe du Monde.

Si la Côte d'Ivoire ou la République centrafricaine perdent tous deux un de leurs matches, Yaoundé pourra laisser éclater sa joie.

Et pour Mbala, actuellement sans club, une participation au tournoi en Chine en 2019 serait la réalisation d'un rêve d'enfant.

"Jouer pour mon équipe nationale est une bénédiction et un honneur pour moi. Aider mon équipe à se retrouver dans cette position a été extrêmement motivant. Cela montre aussi qu'à force de travail et de persévérance, nous pourrons faire encore mieux dans le futur."

FIBA