×

Follow the World Cup on Facebook

08/11/2018
News
to read

Après sa participation à la Coupe du Monde de 3x3 FIBA, Lahiani espère aller en Chine

TUNIS (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - Firas Lahiani a déjà vécu une Coupe du Monde, mais c'est à la Coupe du Monde FIBA 2019 en Chine qu'il espère s'illustrer.

En 2014, Lahiani et la Tunisie ont échoué en huitièmes de finale de la Coupe du Monde de 3x3 FIBA à Moscou, ce qui ne lui a pas empêché de se mettre en évidence en remportant le concours de dunks.

"REPRÉSENTER SON PAYS EST UNE QUESTION DE FIERTÉ, IL S'AGIT DE DONNER LE MEILLEUR DE SOI-MÊME ET D'AIDER SON PAYS À AVOIR DU SUCCÈS."- Lahiani

Ses qualités athlétiques lui valent d'ailleurs le surnom de "Air Tunisia".

Et pour une équipe comme la Tunisie, qui est d'habitude plus limitée que les autres nations africaines dans ce secteur, la présence du joueur de 27 ans en sélection tunisienne apparaît comme le complément idéal.

Ne vous méprenez pas avec sa moyenne de 6 points en huit matches des Éliminatoires pour la Coupe du Monde FIBA 2019, car à chaque fois qu'il attaque le panier, l'ailier de 2, 01m le fait avec explosivité, pour le plus grand bonheur de ses fans, faisant par la même occasion honneur à sa réputation.

"C'est l'un des aspects de mon jeu, mais je sais faire autre chose que dunker. Je sais défendre, je peux aider l'équipe dans tous les compartiments du jeu," confie Lahiani à FIBA.basketball.

"Bien sûr, le fait d'avoir joué au 3x3 m'a aidé à progresser. J'apprécie toujours de faire du 3x3, car c'est une discipline spectaculaire. Les aptitudes individuelles d'un joueur peuvent faire la différence en 3x3, alors qu'en 5x5, il faut suivre un plan de match. Mais je me suis bien adapté," dit l'homme qui a évolué dans le club tunisien d'Union Monastir. 

Avec le retour de la Tunisie à la Coupe du Monde pour la première fois depuis 2010, Lahiani - qui a joué un rôle clé en sortie de banc pour son équipe nationale tout au long des Éliminatoires - a le sentiment que le tournoi en Chine en 2019 sera le cadre idéal pour réaffirmer l'appartenance de la Tunisie à l'élite mondiale et pour démontrer l'étendu de son propre potentiel.

"Je vais continuer à travailler pour mériter la confiance du coach Palma. Si j'ai la chance de participer à la Coupe du Monde, je ferai de mon mieux pour aider mon pays à réaliser une bonne compétition en Chine. Nous connaissons tous l'importance de la Coupe du Monde, puisqu'elle permettra de prouver que la Tunisie y est à sa place."

Au cours des quelques dernières années, ses lunettes sont devenues son signe distinctif partout où il va, et pas seulement sur les terrains de basketball. 

"Ici en Tunisie, ils m'appellent le 'joueur à lunettes'. C'est marrant de voir comment les gens m'abordent dans la rue. Je porte des lunettes depuis que je suis tout petit à cause de problèmes de vue. Je ne peux pas m'en passer."

Au sujet de sa popularité grandissante en Tunisie, Lahiani la voit comme le fruit de sa détermination à amener le basket de son pays vers un niveau jamais atteint auparavant et à ainsi susciter la fierté des fans tunisiens. 

Il y a deux mois, lors de l'un de ses meilleurs matches avec le maillot de la Tunisie, Lahiani a mis à mal la défense de l'Égypte avec ses dunks autoritaires, créant l'émoi dans les tribunes. 

 

"Jouer pour l'équipe nationale est toujours extrêmement motivant. Vous pourriez me demander ce que cela signifie pour moi et comment je me sens quand je le fais, mais je ne trouverais pas les bons mots pour vraiment le décrire, parce que c'est quelque chose de très spécial.

Quand vous jouez pour votre club par exemple, ce n'est pas pareil. Représenter son pays est une question de fierté, il s'agit de donner le meilleur de soi-même et d'aider son pays à avoir du succès."

La Tunisie reprendra les Éliminatoires pour la Coupe du Monde FIBA à la fin du mois en Angola.

FIBA