×

Follow the World Cup on Facebook

11/09/2018
Preview
to read

Présentation des Groupes E et F des Éliminatoires Zone Afrique

RADES/LAGOS (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - Le second tour des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019 débute vendredi, avec 12 nations à la lutte pour décrocher une des cinq places en jeu pour la compétition en Chine.

Du 14 au 16 septembre, Radès et Lagos seront les centres d'intérêts de tous ceux qui suivent le basketball africain.

 

À Radès, dans les environs de Tunis, la Tunisie accueillera la première manche du Groupe E, tandis que la plus grande ville du Nigeria - Lagos - sera l'hôte de celle du Groupe F.

Chaque pays a disputé six matches jusqu'à présent, mais seuls le Nigeria et la Tunisie sont encore invaincus.

Pendant combien de temps encore ces pays parviendront-ils à conserver cette invincibilité ? Ces premiers matches du second tour peuvent-ils en marquer la fin ?

Groupe E

Six victoires en six matches : cela résume bien le niveau de jeu de la Tunisie. Mais la Tunisie prendra-t-elle également le meilleur sur l'Angola, le Maroc et l'Égypte ?

Même si les Tunisiens vivent actuellement une très belle période, ils devront afficher leur meilleur visage pour dominer notamment l'énergique Maroc, connu pour lui causer beaucoup de problèmes ces dernières années. 

 

La dernière fois que la Tunisie a affronté l'Angola, pourtant chez elle devant ses fans, les choses ne se sont pas déroulées comme prévues, puisque ce sont les Angolais qui se sont imposés pour atteindre la finale du FIBA AfroBasket 2015.

Toujours dans le Groupe E, le Cameroun (5-1) se profile comme un candidat légitime pour une qualification pour sa toute première compétiton mondiale. 

Alignant une équipe mêlant avantageusement quelques joueurs évoluant au pays à un important contingent de basketteurs jouant à l'étranger, le Cameroun semble - du moins en théorie - suffisamment fort pour assumer son statut d'un des favoris du groupe. 

La question que tout le monde se pose est : jusqu'où ira le Tchad ?

 

Réputés pour ne jamais abandonner, les Tchadiens sont à prendre au sérieux, quand bien même le Tchad - meilleure équipe au rebond - est actuellement l'équipe la moins bien classée des douze encore engagées dans le second tour des Éliminatoires Zone Afrique.

Groupe F

Jouer à domicile à ses avantages et le Nigeria est résolu à ne pas se laisser surprendre, en ayant choisi d'aligner certains de - si pas tous - ses meilleurs athlètes.

Du capitaine Ike Diogu, un des rares Nigérians à avoir disputé les six premiers matches, à Al-Farouq Aminu, dont ce sera le retour dans une sélection nationale avec laquelle il n'a plus joué depuis le tout premier titre remporté au FIBA AfroBasket il y a trois ans, le Nigeria est bourré de talent.

Le Nigeria sera clairement l'équipe à battre dans ce groupe qu'il partage avec la République centrafricaine, la Côte d'Ivoire et le Sénégal. 

Son adversaire le plus dangereux sera probablement le Sénégal, une nation qui a lui a causé pas mal de tourments ces dernières années. 

 

À première vue, le Nigeria et le Sénégal - qui alignera aussi un effectif de premier choix lors du tournoi à Lagos - semblent les favoris du Groupe F. 

Comment regarder ces matches ?

Il existe plusieurs moyens de regarder ces matches. Tout dépend depuis où vous le faites. En plus de l'option en ligne au moyen de Live Basketball, ces matches seront retransmis sur StarTimes, Canal Plus, beIN Sports et TPA (Angola).

Joueurs à suivre de près

Certains des meilleurs Africains seront engagés à Radès et à Lagos, notamment Gorgui Dieng  (Sénégal), Ike Diogu et Al-Farouq Aminu (Nigeria), Yanick Moreira et Carlos Morais (Angola), Makram Ben Romdhane et Salah Mejri (Tunisie), Benoît Mbala et Jeremy Nzeulie (Cameroun), Omar Oraby (Égypte), Ali Lahrichi (Maroc), Michael Koibe (Tchad), Souleyman Diabate (Côte d'Ivoire), Ibrahim Djambo (Mali), Max Kouguère (République centrafricaine) et Kenneth Gasana (Rwanda). 

Les matches à ne pas manquer

À ce stade-là de la compétition, tous les matches sont importants, mais il y en a certains d'entre eux qu'il ne faudra manquer sous aucun prétexte.

Voici deux exemples :

Tunisie v Angola, le 16 septembre. Ce sera un clash entre deux ex-champions d'Afrique qui partagent une grande rivalité. Il y a trois ans, l'Angola s'était imposé 58-51 devant des fans tunisiens médusés.

Nigeria v Sénégal, le 16 septembre. Cette rencontre mettra aux prises les deux nations les mieux classées du continent africain. 

FIBA