19/03/2019
Long Read
to read

Power Ranking: FIBA Africa Basketball League 2019 ELITE 8

ABIDJAN (Côte d'Ivoire) – ABIDJAN (Côte d'Ivoire) – L’Elite 8 de la FIBA Africa Basketball 2019 débute en fin de cette semaine, et FIBA.basketball a décrypté et classé les huit clubs en course pour une place dans le Final Four.

Se basant sur les performances des équipes pendant la phase de groupe, la constance, les nouveaux recrutements et les records établis, voici le classement des huit dernières équipes toujours en lice :

1. Association Sportive de Salé (Maroc) 

Série: 3-0
Points par match: 90.6
Points encaissés par match: 74 points
Rebonds pris match: 42
Tirs de champs: 49.3 pour cent
Passes décisives par match: 25:3

L’Association Sportive de Salé a donné à ses fans plusieurs raisons d’être confiants pour la suite du tournoi. Les Nord-Africains visent très haut, surtout après avoir remporté leurs trois matches du groupe A. 

Ce fut une performance remarquable pour les champions du Maroc qui ont disputé le premier tournoi continental majeur à domicile depuis leur troisième place remportée lors de la FIBA Africa Champions Cup en 2011.

En match aller de l’ELITE 8, les Champions d’Afrique en titre qui affronteront le club nigérian Civil Defenders Basketball, avant le décisif match retour le mois prochain, ont l'air plus forts que jamais.

Avec un groupe comprenant sept internationaux marocains - et deux anciens MVP de la FIBA ACC notamment Abdelhakim Zouita et Wayne Arnold – et dirigé par Zeljko Zecevic, l'Association Sportive de Salé a répondu aux attentes et ne montre aucun signe de faiblesse et les statistiques le démontrent bien.

2. Smouha Sporting Club (Egypte)

Série: 3-0
Points marqués par match: 92
Points  encaissés par match : 59
Rebonds par match: 53.7
Passes décisives par match: 13.7
Tirs de champs : 46 pour cent

Pour sa première apparition continentale, le club basé à Alexandrie aborde l’Elite 8 fort d’un remarquable succès réalisé dans le groupe D à Madagascar. Les égyptiens avaient surclassé l’ogre angolais Petro Atletico de Luanda pour une série de 3-0.

Smouha Sporting Club se distingue des autres par le fait que les Égyptiens sont entrés dans l'histoire du tournoi en tant que seul club ayant marqué le plus de points (119) dans un match à ce jour. Ils ont également enregistré la moyenne la plus élevée sur les tirs à trois points (52,5%) et, plus important encore, le deuxième plus bas taux de perte de balles (10) en trois matches.

Et bien que le Smouha Sporting Club s’appuie énormément sur les qualités de James Justice (17 points et 7 rebonds en moyenne par match), le club d’Ashrif Farouk Elsayed a fait preuve d’une ténacité et d’une détermination énormes, ce qui pourrait être précieux lorsqu’il affrontera Al Ahly, le champion d’Égypte, lors des deux matches d’ELITE 8.

3. Etoile Sportive Radès (Tunisie) 

Série: 3-0
Points marqués par match: 78.6
Points encaissés par match: 62.3
Rebonds par match: 44
Passes décisives par match: 19.7
Tirs de champs: 46.4 pour cent

Battue devant ses supporters par l'Association Sportive de Salé lors de la finale de la FIBA Africa Champions Cup 2017, l’Etoile Sportive de Radès a clairement fait savoir que seule la plus haute marche du podium de la FIBA Africa Basketball League 2019 lui importait.

A ce jour, les choses se passent bien pour les Champions de Tunisie. Avant de se mesurer à son homologue tunisien JS Kairouan, l'ES Radès a battu ses trois adversaires du groupe B à Cotonou avec une marge moyenne de 16 points par match.

Et lorsqu’une équipe compte Amadou Mbodji dans ses rangs, tout est possible. Le pivot sénégalais a été phénoménal avec une moyenne de 16 points et un pourcentage record de tir de champs (76) sur l'ensemble du tournoi.

4. Primeiro D'Agosto (Angola) 

Série: 3-0
Points marqués par match: 81
Points encaissés par match: 65
Rebonds par match: 44
Passes décisives par match: 21
Tirs de champs: 40.4 pour cent

Une équipe qui fait le déplacement du Caire et domine Al Ahly devant ses supporters, mérite tous les respects possibles. Et c’est ce que les Champions d’Angola ont fait il y a un mois.

Club africain le plus titré avec huit titres continentaux, D'Agosto a renforcé son effectif, la semaine dernière, avec le recrutement d'Andre Harris, un ailier expérimenté américain de 34 ans, qui avait aidé le Recreativo do Libolo, [aujourd'hui dissous], à s'adjuger la deuxième place de la FIBA Africa Champions Cup 2016 au Caire.

5. Petro Atletico de Luanda (Angola) 

Série: 2-1
Points marqués par match: 78.3
Points encaissés par match: 72
Rebonds par match: 44
Passe décisives par match: 10
Tirs de champ: 40.4 pour cent

Gagner deux de leurs trois matches avec une moyenne de 15.6 points a suffi aux triples Champions d’Afrique pour se qualifier, mais la lourde défaite 79-62 face au Smouha Sporting Club, vainqueur du Groupe D, a soulevé des inquiétudes.

Conscient du grand défi auquel il sera confronté lors de l'ELITE 8 face au grand rival Primeiro D'Agosto, Petro Atletico de Luanda a recruté la star angolaise Carlos Morais pour le reste de la saison.

Coaché par le Camerounais Lazare Adingono, Petro Atletico de Luanda peut compter sur un groupe d'internationaux angolais expérimentés dont Leonel Paulo et Olimpio Cipriano - un duo qui connaît trop bien l’importance de jouer à un tel niveau.

6. Al Ahly (Egypte) 

Série: 2-1
Points marqués par match: 80.3
Points encaissés par match: 79.6
Rebonds par match: 43.7
Passes décisives par match: 21
Tirs de champs: 39.6 pour cent

Vainqueur du Recreativo do Libolo en finale de la FIBA Africa Champions Cup 2016, Al Ahly est devenue la première équipe égyptienne à remporter le titre continental depuis Gezira en 1998.

Toutefois, le Champion d'Egypte, a lancé sa campagne 2019 de la FIBA Africa Basketball League de la pire des façons en perdant face à un prétendant au titre, le Primeiro D'Agosto.

Reginald Holmes, Ramy Gunady et Tedd O'Brien ont dû rehausser leurs niveaux pour permettre à Al Ahly de remporter ses deux matches face au Ferroviario da Beira et au REG Basket.

A présent, le club centenaire a les yeux rivés sur l’Elite 8 et tentera de vaincre un Smouha qui monte en puissance.

7. Jeunesse Sportive Kairouanaise (Tunisie) 

Série: 2-1
Points marqué par match: 80.3
Points encaissés par match: 68.3
Rebonds par match: 41.7
Passes décisives par match: 15.3
Tirs de champs: 40 pour cent

Attention, Maodo Malick Nguirane et Lawrence Gilbert Jr sont dans la place !

Avec une moyenne de 17 points et 13.7 rebonds par match, Nguirane est devenu le seul joueur à enregistrer trois double double(le record du tournoi à ce jour).

Les Tunisiens peuvent être vus comme des outsiders de l’Elite 8 mais être classée meilleure de toutes les équipes sur les lancer-francs (84%) traduit leur volonté de bousculer la hiérarchie de l'élite africaine. 

8. Civil Defenders Basketball (Nigeria) 

Série: 2-1
Points marqués par match: 69.6
Points encaissés par match: 71
Rebonds par match: 50
Passes décisives par match: 13
Tirs de champs: 37.8 pour cent

Les Nigérians manquent peut-être d’explosivité offensive, mais lorsqu’il s’agit de se battre dans la raquette, très peu d’équipes peuvent rivaliser avec Civil Defenders Basketball. Ils se classent au deuxième rang - après Smouha SC - avec une moyenne de 50 rebonds par match.

À moins que les Defenders ne réinventent leur jeu offensif rapidement, sinon affronter l'AS Sale, le champion d’Afrique en titre, pourrait s'avérer difficile.

NOTE : Ce classement ne reflète que les opinions de l’équipe éditoriale de FIBA.basketball. Il s’agit d’un exercice subjectif qui n'obéit pas aux critères du classement mondial de la FIBA.

 FIBA